1   Commentaires
Image
Publié le

Isidore Odorico dans le domaine public en 2016

Mosaïque représentant une vierge
Sol mosaïqué de l'Eglise Sainte Thérèse à Rennes par Isidore Odorico, photographie de BT [CC BY-SA 3.0]
Un artiste entré dans le domaine public en janvier 2016 vous est présenté chaque semaine de janvier à travers une de ses œuvres. Cet artiste est sélectionné dans la liste du Calendrier de l'avent du domaine public.
 

Isidore Odorico [1893-1945)


Originaire de la région du Frioul en Italie, la famille Odorico arrive à Paris sous le Second Empire. Les frères Odorico, Isidore (père) et Vincent, collaborent  à la décoration de l’Opéra Garnier avec le mosaïste Facchina, venu lui aussi d’Italie.
En 1882, les deux frères s’associent pour créer une entreprise de mosaïque à Rennes. Le fils d’Isidore, prénommé comme son père, y naît en 1893. C’est lui qui va donner à la mosaïque son statut de métier d'art. Sa sensibilité esthétique lui permet de conjuguer la beauté des motifs à celle des couleurs. Son style trouve son point d’orgue au moment de l’Art Déco.

A l’instar de la ville de Nancy qui propose un parcours pour dénicher le style Art nouveau, Rennes distribue un dépliant  "Odorico" à tout visiteur amoureux des arts ou curieux de l’histoire de la ville. L'itinéraire permet au promeneur de contempler la virtuosité du mosaïste : la diversité de ses motifs qui prennent des teintes pastels, vives, mystiques, abstraites en fonction du type de construction, à l’intérieur ou à l’extérieur des habitations privées ou publiques (piscines, hôtels, boutiques, églises, etc.)

Les noms des grands mosaïstes sont ignorés ou peu connus du grand public. Outre Odorico (Eglise Sainte Thérèse à Rennes, Compagnie française d'aviation à Angers), il faut mentionner Giandomenico Facchina (Opéra Garnier, Bibliothèque Saint Barbe), l’Atelier Guilbert-Martin (Panthéon de Paris, Basilique du Sacré-Cœur) et Antonio Salviati (Grand casino d’Aix-les-Bains, restauration des mosaïques de la Basilique Saint Marc à Venise).  Une dernière personnalité se distingue particulièrement, il s'agit de l'architecte catalan qui a œuvré à Barcelone : Antoni Gaudí. Son travail remarquable démontre que l’architecture et la mosaïque sont des arts complémentaires.

 
La Bpi possède deux ouvrages sur Isidore Odorico :

Couverture de l'ouvrage Odorico

Odorico, mosaïste art déco
Hélène Guéné, Archives d'architecture moderne, 1991.
L'histoire d'une entreprise : l'atelier d'Odorico et celle de la mosaïque moderne depuis 1882

A la Bpi, niveau 3, 742.6 ODO







Couverture du catalogue d'exposition Odorico
Odorico : 100 ans de mosaïques : exposition, Rennes, Musée de Bretagne, avril 2009-janvier 2010
Musée de Bretagne, Apogée, 2009
Le catalogue retrace l'histoire des frères Odorico, des émigrés italiens venus chercher fortune à Rennes au XIXe siècle, et de leur entreprise de mosaïstes à la réputation internationale. Il explique les techniques utilisées par le mosaïste et montre le lien étroit entre la conception des oeuvres d'art décoratif et leur transcription artisanale.

A la Bpi, niveau 3, 742.6 ODO

 

Voir aussi dans le domaine de la mosaïque :

  • Pour obtenir un rapide survol historique de la mosaïque, consulter le Larousse en ligne.
  • Quelques exemples de mosaïques antiques conservées au Musée du Louvre dans le Département de l'Empire romain.
  • Explorer la collection d'images de mosaïques sur le site du ministère de la culture et de la communication : Palissy.
  • "La mosaïque dans l’architecture à Paris aux XIXe et XXe siècles", livre électronique rédigé par Bernard Marrey, répertorie les notices biographiques des peintres et mosaïstes.
  • De nombreuses vidéos pour admirer les magnifiques mosaïques du monde entier sur la chaîne de Patrick Boschet : Passion mosaïque.
Auteur :

ODORICO est un nom, que j'ai repris pour lui redonner vie et, perpétuer son œuvre. Le Concédant a déposé le 13 septembre 2017 une demande d’enregistrement de la marque suisse no. 61373/2017, « ODORICO », en classes 14, 40 et 42, qui sera éventuellement étendue à d’autres pays (ci-après « la Marque »). Merci d'en prendre note, je demeure à disposition pour toutes questions à ce passionnant sujet. Cordialement, Olivier Conte

olivier conte : 11/07/2018 20:04
Captcha: