0   Commentaires
Image
Appartient au dossier :
Publié le

Le jardin de la Renaissance : les jardins du château de Villandry

Photographie des jardins du château de Villandry
Les jardins du château de Villandry [CC0 Public Domain] via Pixabay
Tags :
jardin
De la symétrie du jardin à la française au jardin romantique, du jardin clos au jardin partagé, nous vous proposons cet été de partir à la découverte de ces différents lieux de verdure, autant de déambulations à travers le monde et le temps.
C’est à la Renaissance que le jardin s’ouvre sur la nature environnante. A cette époque, l’art et la philosophie sont marqués par l’idéal d’ouverture de la pensée humaniste, qui façonne les premiers jardins à l’italienne. Apparus dans la région de Florence, ces jardins conservent les fondamentaux médiévaux, mais prennent une forme décorative géométrique et ordonnée, inspirée de l’imaginaire de la Rome antique. L’architecture joue un rôle essentiel dans l’animation de ces théâtres de verdure, en multipliant les terrasses étagées, les escaliers, les jeux d’eaux et les murs de végétation taillés. Ouvrant sur de larges perspectives, le jardin peut ainsi s’agrandir jusqu’à se fondre avec son environnement naturel. En France, on doit l’introduction des premiers modèles à Charles VIII et Louis XII. Le château fort médiéval laisse place au château de plaisance de la Renaissance et le jardin clos médiéval s'ouvre à son tour sur l'extérieur. Régulier et maîtrisé, il s’organise selon un axe principal de symétrie qui prolonge l’architecture de la résidence. L’espace se structure autour de larges allées et de parterres aux formes géométriques ou figuratives, où rien n’est laissé au hasard. L’importance accordée au cheminement du promeneur s’exprime alors pleinement à travers le motif du labyrinthe, qui connaîtra en France un développement particulier. Zone d’inquiétude et d’interrogation métaphysique, le labyrinthe végétal symbolise la progression de la vie jusqu’à la rencontre centrale avec la figure de Dieu. A la fois politique et allégorique, le jardin de la Renaissance se décline à l’image du parcours initiatique du héros du Songe de Poliphile (1499), géographique et optique, philosophique et symbolique, immense et secret.

Au cœur de la vallée de la Loire, les jardins du château de Villandry ont été reconstitués à partir de textes anciens décrivant le jardin typique du 16e siècle. Etagés sur plusieurs niveaux, ils offrent une parfaite réinterprétation de l’esprit des jardins de la Renaissance, en mêlant l’influence monacale française du Moyen Âge et l’influence décorative venue d’Italie.

Auteur :
Captcha: