0   Commentaires
Publié le

Heath Robinson dans le domaine public en 2015

Pour la récolte des oeufs de Paques
The new movement machine for gathering easter eggs, W. Heath Robinson [Domain Public]
Un artiste entré dans le domaine public en janvier 2015 vous est présenté chaque semaine de février à travers une de ses œuvres. Cet artiste est sélectionné dans la liste du Calendrier de l'avent du domaine public.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
 

William Heath Robinson 
(31 mai 1872 au 13 Septembre 1944)

W. Heath Robinson est écrivain, illustrateur et dessinateur satiriste. Son nom est passé dans le langage commun en Angleterre pour désigner une invention au mécanisme complexe fabriquée à partir de matériaux de fortune, à la limite de l'absurde. La première machine conçue en 1943, avant le Colossus, pour casser le code allemand Lorentz a porté le nom de l'illustrateur pour cette raison. C'est une référence typiquement anglo-saxonne, d'ailleurs cette précision figure dans l'article consacré à Colossus de Wikipedia en anglais, mais pas dans celui de la version française.

Issu d'une famille d'artistes, il a débuté sa carrière par l'illustration de textes classiques mais c'est l'édition jeunesse qui lui a permis d'exprimer sa créativité et laisser cours à son imagination. Il se met à inventer des machines extrêment complexes pour atteindre un but dérisoire : extracteur de verrue, éplucheur de pomme de terre, ramasseur de mégots... Pendant la Première guerre mondiale, ses dessins ridiculisaient l'armée prussienne, et la guerre en général, en lui prêtant des armes secrètes parfaitement absurdes : le souffleur de bombes tombant des zeppelins, les attrapeurs de bombes, le couvreur de tranchées, le mortier pour ravitailler en vivres les aéroplanes en vol... Dans les années 30, il fut surnommé "The gadget king" (roi du gadget). 

Plein d'humour et de fantaisie, fournissant une multitude de détails, le dessin caricature la technologie vide de sens et s'emploie à décrire des "usines à gaz" conçues pour des tâches anodines. Le résultat est empreint d'une certaine poésie.

Nick Park renvendique l'inspiration de W. Hearth Robinson dans ses films d'animation Wallace et Gromit, ainsi que l'architecte CJ Lim. Pourtant l'oeuvre du dessinateur reste encore peu connue du grand public, notamment en France.

 

Voir plus d'œuvres :

Le site du futur musée William Heath Robinson
L'article du Wired.co.uk
La Chris Beetles Gallery
 

Quelques couvertures d'ouvrages de W. Heath Robinson

couverture  couverture  couverture
couverture  couverture
 

Un exemple d'invention folle dans Wallace et Gormit, Le mauvais pantalon.



Retrouvez d'autres auteurs illustres ou inconnus dans le calendrier de l'avent du domaine public.
Auteur :
Captcha: