0   Commentaires
Publié le

Atelier de conversation 4/4 : Silvia et Nicole

Silvia et Nicole échangent leur numéro de téléphone après l'atelier
Atelier de conversation © Bernhard Braunstein
Les ateliers de conversation en français de la Bibliothèque publique d'information permettent aux participants de mettre en pratique leurs connaissances de la langue. Ils sont animés par les bibliothécaires et ils ne désemplissent pas. 
Balises vous propose une série iconographique tirée du documentaire Atelier de conversation, diffusé en salle à partir du 7 février 2018. Cécile Denier et Bernhard Braunstein y croisent leurs regards sur quatre moments singuliers du film.

Cécile Denier est responsable du service Autoformation de la Bpi. Elle a mis en place ces ateliers au sein de la bibliothèque en 2010 et forme de nombreux professionnels qui développent ce service. 
Bernhard Braunstein est un documentariste autrichien qui vit à Paris. À son arrivée en France, il a d'abord fréquenté l'espace Autoformation pour apprendre la langue, puis, il a participé aux ateliers de conversation de FLE. Quelques années plus tard, il revient à la Bpi pour réaliser Atelier de conversation.
 
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Bernhard :

C'est la dernière image du film. Silvia, une Colombienne et Nicole, une Américaine, échangent leurs numéros de téléphone. Elles commencent à discuter en anglais puis continuent en espagnol car Nicole le parle couramment. Les liens tissés dans l'atelier de conversation permettent aux participantes et aux participants de rencontrer de nouvelles personnes, qui parfois deviennent des amis. Je trouve que la dimension sociale des ateliers est aussi importante que la pratique du français et j'ai voulu terminer le film sur ce moment très émouvant et plein d'humanité.
 

Cécile :

Les conversations sont très souvent intenses, les échanges d’idées sont riches et cela suscite des émotions. Mais il se passe aussi beaucoup de choses… en dehors de l’atelier ! Ici, les participantes sont debout et prêtes à quitter la salle mais l’on perçoit bien leur difficulté à se séparer si vite. Échanges d’adresses mail et de téléphone, on reste en contact ? Ces ateliers de conversation, au sein de la bibliothèque, avaient pour objectif premier de permettre aux participants d’améliorer leur niveau de langue, mais on s’est très vite rendu compte qu’ils venaient (et revenaient) pour beaucoup plus que cela : pour rencontrer des gens, pour découvrir des univers différents, pour raconter leur vie, pour donner leur avis, pour s’amuser, pour s’émouvoir, et, surtout… pour créer du lien !
 

En savoir plus :

Regardez l'entretien avec Bernhard Braustein, réalisé lors de la présentation du film au festival du Cinéma du réel 2017.
Consultez l'article sur le film Atelier de conversation sur le site professionnel de la Bpi.
Vous souhaitez participer à un atelier ? Consultez les prochaines dates sur le site de la Bpi.

Captcha: