0   Commentaires
Article

Regards documentaires sur les élections

Les documentaristes se sont très souvent intéressés aux périodes électorales, périodes charnières et cruciales pour notre  pays. Des coulisses des candidats aux témoignages des électeurs, la caméra interroge et nous donne à voir des images souvent différentes de celles transmises par les médias habituels et nous permet une réflexion plus pertinente et personnelle. Nous avons sélectionné pour vous cinq films documentaires qui, par leur qualité cinématographique et leur intérêt de fond, offrent, avant ces nouvelles élections présidentielles, un regard acéré et parfois amusé sur ceux qui nous gouvernent.

1. Moi, candidat,de Jean-Baptiste Pérétié et Ludovic Vigogne (France, 2017, 100 min)

Une création documentaire de Canal Plus

À travers les témoignages de dix-huit anciens candidats, "grands" ou "petits", qui ont participé à la compétition élyséenne entre 1969 et 2012, ce film dévoile la comédie humaine et politique des présidentielles, le grand théâtre de la conquête du pouvoir.
 
 

2. J'ai pas changé de bord, de Christian Blanchet (France, 2013, 100')

Production : Les films de la contrebande
 
J’ai pas changé de bord est un projet de longue haleine (2007-2012). D’une élection présidentielle à l’autre, Christian Blanchet, quinquagénaire, regarde la ville qu’il a quittée à 18 ans, Avranches, en Basse-Normandie. Il filme les cérémonies officielles, les mouvements sociaux, questionne les amis retrouvés, son frère et les ouvriers de son entreprise, le député UMP de la ville, des lycéens, des militants politiques et syndicaux... Croient-ils encore à la politique - comme lui voudrait encore y croire ?

Où voir le film : http://jaipaschangedebord.fr/ou-voir-le-film/


3. La cause et l'usage, de Dorine Brun et Julien Meunier (France, 2012, 62')

Production : Independencia

Le film part à la rencontre des acteurs de la vie politique de Corbeil-Essonnes, candidats, militants et habitants, dans l’espace public. Il les suit dans leurs débats et révèle un certain état de la démocratie, de la situation politique nationale et d’une société en crise : crise du logement et des entreprises locales, désœuvrement des jeunes, discrédit des hommes politiques.
Serge Dassault est au cœur de tous les débats, de toutes les conversations. Malgré son inéligibilité, tous savent que c’est lui qui sera élu ou battu à l’issue du scrutin.

Festival Cinéma du Réel : Grand Prix du Jury et Prix des Bibliothèques
 
 
 

4. La campagne de Provence, chronique d'une élection, de Jean-Louis Comolli (France, 1992, 92')

Production : 13 productions / France 3 / Ina

Du 15 Juin 1991 au 22 Mars 1992, Jean-Louis Comolli et Michel Samson ont suivi la campagne électorale des Régionales dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. A travers les meetings, les manifestations, les garden parties, les réunions des partis et les conférences de presse des candidats et des membres des bureaux politiques, ils dégagent les mots-clés de la campagne : identité, culture, frontière, naturalisation, exclusion, sécurité, idéologie, immigration. Des mots communs à tous, mais que chaque parti intègre à son discours dans une stratégie de langage divergente.
 



 

5. La prise de l'Elysée, de Serge Moati (France, 2007, 110')

Production : Image & compagnie / France 3

Serge Moati et ses équipes ont filmé pendant quatre mois,  il y a dix ans, les quatre principaux prétendants à la Présidence de la République, et nous livrent une fois de plus un autre regard, souvent drôle et décalé, de cette course à l’Elysée.
 
 
 
Mais aussi :
  • Les campagnes de Marisol Touraine, de Sylvestre Chatenay, 2012, 52' (France 3/ADR Productions)
  • On lâche rien, de François Hérard, 2012, 52' (Productions du cercle bleu)
  • Hollande, DSK, etc., de Pierre Carles, Julien Brygo, Aurore Von Opstal, Nina Faure, 2012, 83' (Arapèdes productions)
  • Le Front populaire : « A nous la vie ! », de Jean-François Delassus, 2011, 90' (Cinétévé)
  • L'harmonie, de Denis Gheerbrant, 2009, 53' (Les Films d'Ici)
  • Petites histoires des duels présidentiels, d'Hugues Nancy, 2005, 52' (Ina)
  • Heureux qui communiste, de Daniel Cling, 2005, 59' (TS productions, Périphérie)
  • Présidentielles, de Virginie Linhart, 2002, 104' (Kuiv productions)
  • Paris à tout prix. Dans les coulisses d'une élection, de Yves Jeuland, 2001, 148' (Compagnie des phares et balises)
  • Bienvenue à Vitrolles, de Guy Konopnicki et Thierry Vincent, 1998, 90' (Les films du lendemain, Nomad films)
  • La parole en politique, d'Esti, 1998, 52' (Agat films & cie)
  • Sur les rives de l'étang de Berre, de Jérôme de Missolz, 1998, 90' (Ex-Nihilo, Entre chien et loup)
  • La Républiques des Maires, de Jean-Marie Barbe, 1997, 52' (Ardèche Images production)
  • 47,3 %, coulisses d'une campagne, de Serge Moati, 1995, 90'
  • Chroniques de mars - Regards sur une élection, France mars 1986, de Serge Moati, 1986, 67' (Ina)
  • Sucre amer, de Yann Le Masson, 1963, 24' (Film 2001)
 


 
 
Captcha: