0   Commentaires

Quelle est l'évolution de la street food ?

Dans le cadre d'un mémoire en communication, j'étudie les évolutions de la consommation en matière de restauration en France et plus spécifiquement l'essor du street food (ou cuisine de rue). Je suis à la recherche de livres traitant de l'évolution des consommations en matière de restauration, mais aussi au niveau alimentaire en général.
Photographie d'un food truck en Angleterre
By Oxfordian Kissuth [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Voici quelques références d'ouvrages et d'articles qui pourront vous aider pour votre travail universitaire. Ce sont des ouvrages sur la street food dans le monde entier et pas uniquement en France.

Articles et revues

"L’heure du tacacá"
Pascale de Robert et Lucia van Velthem, Anthroopoly of food, 2008
Le tacacá, un plat à base de manioc amer consommé dans les rues de plusieurs villes amazoniennes, est considéré comme traditionnel, « typique d’ici ». Pour de nombreux Paraenses, les habitants de l’État du Pará dont Belém est la capitale, il est préparé par des spécialistes, consommé en des lieux et temps bien spécifiques - parfois au quotidien - et toujours associé à une commensalité extra-familiale.
[lire l'article]

"Les cuisines de rue"
Castellani Vittorio, La pensée de midi, n°13, 2004, pp. 81-85
"Lorsque nous découvrons une réalité extérieure, nous mettons tous nos sens en alerte, comme chacun sait. Bien souvent, en parcourant les ruelles les plus cachées, dans les marchés alimentaires des pays méditerranéens, nous sommes attirés par les nourritures vendues dans la rue, dans des kiosques ou sur des étals, et nous nous laissons guider par leurs odeurs et par les parfums qui se répandent dans l’air. Dans certaines villes, comme Istanbul, Palerme, Barcelone ou Amman, ces éléments dénotent une des caractéristiques essentielles de la “géographie ethnique et culturelle” d’un quartier ou d’une ville entière."
[disponible sur Cairn]
Vous pouvez accéder à l'article à la Bpi ou dans une BU abonnée à Cairn.

"Distinction, appropriation, rébellion, déclassement ? Vers une théorie sociologique de la street food"
Jean-Laurent Cassely, Slate, 2015
On pourrait penser qu'avec la folie street food, les gastronomes ont découvert les joies des mets simples de moindre standing, et que les barrières entre haute cuisine et cuisine de rue s'effacent. C'est l'inverse : les spécialités de la cuisine de rue et des fast-foods se sont embourgeoisées et ont servi un subtil nouveau snobisme culinaire.
[consulter l'article]

Dans le Sudoc

J'ai également cherché dans le catalogue collectif Sudoc. Les contenus sont surtout en anglais.

Eating Culture : An Anthropological Guide to Food 
Gillian Crowther, University of Totronto Press, 2013
From ingredients and recipes to meals and menus across time and space, Eating Culture is a highly engaging overview that illustrates the important role that anthropology and anthropologists have played in understanding food.
[notice 191775355]

Street Food : Culture, economy, health and governance
Ryzia de Cassia Vieira Cardoso, Michèle Companion et Stefano Roberto Marras, Routledge, 2014
Prepared foods, for sale in streets or markets, are ubiquitous around the world and throughout history. This volume is one of the first to provide a comprehensive social science perspective on street food. It is shown how street foods represent a culturally diverse, multifaceted and economically significant phenomenon, particularly for poor or vulnerable groups, including women and migrants. Other key issues addressed include: policy, regulation and governance of street food and vendors; food safety and health; and the contribution of street food to urban food security. Many chapters provide case studies from specific cities in different regions of the world. 
[notice 180640240]

Voici enfin une référence de thèse :

"La bouffe de foire : étude de ses formes et sociabilité qu'elle entraîne dans différentes villes"
Virginie Quantin, Université de Tours, 2009
Consommer à emporter dans la rue est devenue manière courante de manger, nous avons donc définit cette forme d’alimentation sous le terme de bouffe de foire en interrogeant les différents facteurs de cette nouvelle façon de consommer tout en la situant de manière historique et théorique à l’aide de notions telles que la modernité alimentaire, la mondialisation et le métissage entre autres facteurs. 
[accéder à la thèse]


Cordialement,

Eurêkoi - Bibliothèque publique d'information
Captcha: