1   Commentaires

Un citoyen romain exemplaire ?

Pouvez-vous me donner le nom d'un citoyen romain qui a sauvé Rome et qui est retourné cultiver ses terres ? 

Statue de Cincinnatus à Cincinnati
Statue de Cincinnatus, Par Rick Dikeman, Cincinnati, 2004 [CC-BY]



Il s'agit certainement de Lucius Quinctius Cincinnatus, citoyen romain qui sauva Rome par deux fois avant de retourner labourer ses champs. 


Vous trouverez des explications dans la citation suivante de l'article de l'Encyclopaedia universalis : 
CINCINNATUS LUCIUS QUINCTIUS (~Ve s) de Joël Schmidt, diplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques. 

Patricien ruiné parce qu'il a dû verser une caution pour son fils accusé du meurtre d'un plébéien, Cincinnatus vit au bord du Tibre, non loin de Rome, d'un modeste lopin de terre qu'il cultive comme un humble paysan, lorsqu'une délégation de patriciens vient lui annoncer qu'il a été nommé consul (~ 460). Il accepte donc une première fois de s'arracher à sa solitude et à son travail pour sauver la République en danger d'anarchie. Il exige une trêve entre les patriciens et les plébéiens. Retourné à ses champs, Cincinnatus est, en ~ 458, une seconde fois l'homme providentiel ; on lui confie la dictature afin de porter secours au consul Minucius qui, avec l'armée romaine, a été placé dans une position stratégique critique par les Èques, peuple de l'Apennin qui s'oppose à la pénétration de Rome. Avec célérité et efficacité, Cincinnatus rétablit la situation, enrôle de nouvelles recrues, délivre l'armée encerclée, dégrade le consul incapable, revient triomphalement à Rome, impose une loi qui élève à dix le nombre des tribuns afin d'affaiblir leurs pouvoirs ; il fait également revenir son fils d'exil, bannir son accusateur, puis, cet énorme labeur accompli en seize jours, il retourne à ses sillons." (Début de l'article sur la version en ligne gratuite).
Sur le site Apophtegme.com, on peut lire la version suivante de cette histoire :
Ayant soumis l'adversaire, il fit marcher leur chef sous le joug devant son char, le jour de son Triomphe. Pour récompenser cet exploit, Minucius et le Sénat décernèrent à Cincinnatus la couronne obsidionale (faveur réservée à ceux qui libèrent une ville assiégée). Refusant tous les autres honneurs, il se contenta d'exiger la condamnation au bannissement de Marcus Volcius Fictor, le faux témoin responsable de la condamnation de son fils et de sa ruine. Puis, sans demander son reste, il déposa les insignes de son pouvoir et s'en retourna cultiver son champ.
Voici enfin  un extrait de l'article Lucius Quinctius Cincinnatus de l'encyclopédie Wikipedia sur ce sujet. Cet article est très documenté et cite les sources historiques latines :
Selon la tradition, Cincinnatus se consacre à la culture de ses terres quand les sénateurs viennent le supplier d’accepter le commandement suprême. Il sait que son départ risquait d’appauvrir sa famille, déjà ruinée à la suite du procès de son fils, si en son absence les récoltes n’étaient pas assurées. Néanmoins, il accepte et en seize jours, il libère le consul assiégé, bat les Èques à la bataille du mont Algide, célèbre un triomphe, condamne Marcus Volscius Fictor et abdique. Sa restitution du pouvoir absolu dès la fin de la crise devint un exemple de bon commandement, de dévouement au bien public et de vertu de modestie.
Cette recherche nous a permis de découvrir que la ville de Cincinnati doit son appellation à la Société des Cincinnati dont le président était George Washington et dont on voulait honorer la vertu toute romaine.

Cordialement,

BiblioSésame - Bibliothèque publique d'information

 

ce cite est très bien . J'ai bien compris ce qu'a fait Cincinnatus . en tout cas je vous le recommande !=)

#latin : 20/11/2016 14:16
Captcha: