0   Commentaires
Témoignage
Appartient au dossier :

Rencontres D'Encre et d'exil 2008 : Se reconstruire dans l'exil

Animée par Nathalie Carré, spécialiste en lettres, langues et civilisations, la table-ronde réunit trois auteurs d'origine arabe et africaine, Souad Belhaddad, Gaston-Paul Effa et Esther Mujawayo, autour de leurs parcours de vie et de lectures d'extraits de leurs œuvres. Ces huitièmes rencontres D'Encre et d'exil, consacrées aux littératures africaines, se sont déroulées à la Bibliothèque publique d'information en décembre 2008.
Dans de nombreux cas, l'exil des auteurs est d'abord intérieur. Ce dernier permet de surmonter l'étrangeté d'une nouvelle langue, la violence de la séparation, l'injustice du pays d'origine et de celui qui accueille. L'exil apparaît comme une transition au cours de laquelle l'écriture permet à l'auteur de se libérer et de se "réparer". 


 
Retrouvez les enregistrements audios de toutes les tables-rondes sur la WebTV/Webradio de la Bibliothèque publique d'information.
Captcha: