1   Commentaires
Bibliographie

Santé mentale, santé physique

"Un esprit sain dans un corps sain"  Cette citation du poète romain Juvénal reprise et adaptée par Pierre de Coubertin lors de l'inauguration des Jeux Olympiques modernes en 1896 illustre parfaitement cet équilibre nécessaire entre santé mentale et santé physique pour le bien-être.
Mais cet équilibre est parfois fragile. D'ailleurs le thème 2016 des Semaines d'information sur la santé mentale était : "Santé mentale et santé physique : un lien vital"
Equilibriste
The scent of Cologne, by Infinite Ache [CC BY-NC 2.0] via Flickr (https://flic.kr/p/9xMxmX)


Qu'est-ce que la santé mentale ?

Chaque année les Semaines d'information de la santé mentale (SISM) sont l'occasion d'organiser de nombreux évènements dans toute la France : conférences, animations, ciné-débats, concerts, expositions,... Associations, professionnels et bénévoles se mobilisent pour sensibiliser et faire découvrir au grand public un aspect particulier de la santé mentale. Sur leur site vous pouvez consulter des bibliographies grand public  et leur dossier de presse dresse un Paysage de la santé mentale en France : 1 personne sur 5 risque de connaître un trouble psychique, les troubles psychiques se situent au 3ème rang des maladies les plus fréquentes, après le cancer et les maladies cardio-vasculaires, 1ère cause d'invalidité et d'arrêts de longue durée, 3ème cause de mortalité chez les adolescents,...

Le terme de santé mentale est souvent confondu avec celui de maladie mentale. La définition du Dictionnaire illustré des termes de médecine (2012) est "'équilibre psychique harmonieux". Cet équilibre fragile peut être perturbé par les aléas de la vie et déboucher sur des troubles psychiques plus ou moins importants et plus ou moins durables. La santé mentale est une notion qui englobe les conditions de vie, économiques, sociales, familiales, culturelles, les capacités génétiques et physiologiques, la capacité d'adaptation de chaque individu à ces conditions, la prévention et le traitement des troubles aux différents âges de la vie et la promotion de la santé mentale.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) la définit ainsi "état de bien-­être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive, et d'être en mesure d'apporter une contribution à la communauté".  Un dossier est consacré à la santé mentale sur le site de l'OMS comportant données factuelles, reportages, documentation, base de données, atlas de la santé mentale,... 

Psycom est un organisme public d'information en santé mentale installé dans le centre hospitalier Sainte-Anne, hôpital spécialisé en psychiatrie, neurologie et neurochirurgie. Il s'adresse à toute personne désireuse de découvrir le monde de la santé mentale : patients et leur entourage, aidants, professionnels de santé, du médico-social ou de l'éducation,... Les documents et les Brochures d'information  sur les différents troubles psychiques et différents aspects rédigés par des spécialistes et téléchargeables en format pdf.

 

Interactions entre santé mentale et santé physique 

Les interactions entre santé mentale et santé physique sont nombreuses : un trouble mental peut s'accompagner de troubles physiques et inversement une pathologie peut provoquer des désordres psychiques. De nombreuses expressions populaires illustrent l'impact du mental sur le physique "se ronger les sangs", "donner des boutons", "se faire de la bile", "briser le coeur". Cette liste non exhaustive permet de mieux comprendre le lien entre santé mentale et santé physique.
Une sélection de sites en rapport avec le lien entre la santé mentale et la santé physique.


 
médicaments
Gélules, par David Melidrey [CC BY-NC-ND 2.0] via Filckr

Médicaments psychotropes

Certains médicaments psychotropes associés souvent à une qualité de vie médiocre (isolement, exclusion, manque d'activité physique, vieillissement) peuvent avoir des effets secondaires sur la santé physique : prise de poids, diabète, maladies cardio-vasculaires,...
Logo Reseau PIC
Le réseau PIC Psychiatrie Information Communication regroupe depuis 1993 des professionnels hospitaliers (médecins, pharmaciens, psychologues, infirmiers) du secteur public et privé. Il apporte au public concerné toutes les informations sur les médicaments en neurologie et psychiatrie : antipsychotiques et neuroleptiques, normothymiques, hypnotiques, antidépresseurs, anxyolitiques,... Elles sont classées par ordre alphabétique et présentées sous forme de fiches descriptives.


 
Cellules du cancer de l'os
Cellules du cancer de l'os, par Zeis Microscopy [CC BY-NC-ND 2.0] via Flickr

Maladies chroniques

Les personnes atteintes de maladies chroniques comme le cancer ou le diabète sont plus sujettes que d'autres à souffrir de troubles psychologiques, de la simple baisse de moral passagère, irritabilité, fatigue nerveuse, troubles du sommeil à des crises d'angoisse et des dépressions plus ou moins graves et durables. L'éducation thérapeutique du patient peut être accompagnée d'une aide psychologique. Le métier de psycho-oncologue est apparu dans les années 80 et aujourd'hui il s'exerce dans les lieux de soins en cancérologie.

 
Logo Partenaire sante
PartenaireSanté-Québec, regroupement caritatif de 16 organismes sur la santé, propose sur son site un rapport très riche, édité en 2015 intitulé : Rapport sur les maladies chroniques et la santé mentale (format pdf)


 
stress au travail
Stressed, par Dan McCullough [CC BY-NC-ND 2.0 ] via Flickr

Stress psychologique 

Le stress psychologique lié aux conditions de vie et de travail, à la précarité, à des traumatismes peut provoquer directement ou indirectement un grand nombres de troubles : insomnie, burn out, fatigue, dépression, AVC, hypertension, infarctus, douleurs musculaires, toubles digestifs et hormonaux,...


logo Inserm
Stress : il faut y être attentif ! : "Le stress est reconnu comme l'un des principaux problèmes de santé......" Une équipe du Centre de recherche en épidémiologie et santé de populations de l'INSERM et des chercheurs anglais et finlandais ont réalisé en 2013 une étude, publiée dans la revue European Heart Journal (texte est en anglais).



 
By Liam//Richards [CC BY-NC-ND 2.0] via Flickr

Ages de la vie

Des risques particuliers sont liés aux différents âges de la vie : adolescence, maternité, vieillesse.



Adolescence :
C'est une étape qui peut s'avérer difficile : mal-être caractérisé par des variations d'humeur, des crises d'anxiété, des moments de dépression. de passage à vide... Même si la plupart des difficultés disparaissent passé ce stade de l'adolescence, il ne faut pas négliger les symptômes importants. Dans cette catégorie d'âge, le suicide est la 3ème cause de mortalité.
Logo Fil sante jeunes

Filsantéjeunes : pouvoir en parler. Réalisé par des professionnels de la santé, l'association Ecole des parents et des Educateurs d'Île-de-France, Filsantéjeunes s'adresse aux jeunes, à leur entourage, aux professionnels du secteur social : s'informer, être écouté, être orienté. Des dossiers thématiques, des témoignages, une permanence téléphonique gratuite,...
 
logo Psynem
Psynem : site d'information sur la pédopsychiatrie destiné aux étudiants, chercheurs, professionnels travaillant dans des services de psychiatrie infantile. Les documents traitent de toutes les approches  actuelles : pédopsychiatrique, psychanalytique, périnatale, développementale, neurologique, 


Maternité :  
Qu'elle soit le résultat de modifications psysiologiques ou d'origine psychique, la dépression touche fréquemment les femmes pendant et surtout après l'accouchement : anxiété, dépression postpartum. Si la majorité des troubles disparaissent rapidement, il faut parfois les traiter pour le bien-être de la mère et de l'enfant.


Planète santé : Le magazine santé suisse a publié sur son site plusieurs articles sur le thème du baby-blues.



Vieillissement : 
Certes le vieillissement est souvent accompagné de son lot de difficultés et de problèmes, les unes influant sur les autres (maladies, inactivité, changements dans sa vie sociale, évènements douloureux, perte d'autonomie,...). La santé mentale peut se dégrader : dépression, perte de l'estime de soi, démences séniles, Alzheimer,...
Selon l'OMS, 15% des personnes de plus de 60 ans souffrent d'un trouble mental. Un dossier
"Santé mentale et vieillissement" est consultable sur ce thème. Mais tous les spécialistes sont unanimes : il est possible de lutter contre le vieillissement prématuré et de préserver le plus longtemps possible une bonne qualité de vie.

Ministère des affaires sociales et de la santeBien-être et santé mentale : des atouts indispensables pour bien vieillir : ce rapport du Dr. Olivier de Ladoucette publié en 2011 à la demande du ministère de la santé, fait un état des lieux et donne des recommandations qui ont servi à l'élaboration des plans Bien-être et santé mentale.
 

Comment préserver ou améliorer sa santé mentale et physique ?

L'évolution de nos sociétés et de notre mode de vie (alimentation, sédentarité, stress...) n'est pas sans incidence sur notre santé. Les professionnels de santé tirent la sonnette d'alarme et rappellent les effets bénéfiques d'une activité physique modérée à élevée, pratiquée régulièrement et d'une alimentation raisonnée. Cet effet positif sur la santé physique est connu depuis l'Antiquité par les médecins, les psychiatres s'y intéressent maintenant car des études ont prouvé que le sport  joue un rôle important dans la notion de bien-être : il améliore l'humeur, l'estime de soi, le sentiment d'efficacité, la connaissance et l'acceptation du corps, augmente la capacité à se concentrer, aide à gérer le stress.

"Sport sur ordonnance" : depuis  la loi de modernisation de notre système de santé de janvier 2016, si vous êtes atteint d'une des 30 affections de longue durée (ALD), votre médecin peut vous prescrire des activités physiques en prévention et en thérapeutique. Le sport devient enfin une thérapeutique non médicamenteuse ! 
logo du ministère de la santé


Activité physique et santé. Au moins 30 minutes de marche rapide par jour, c'est ce que préconise le corps médical, c'est si peu et pourtant...
Dans ce dossier, le ministère de la santé met en garde contre la sédentarité et liste les bénéfices sur notre capital santé d'une activité physique. A la fin se trouvent les recommandations, plans nationaux et rapports réalisés sur ce sujet.

CNOSF
Le Médicosport-Santé : dictionnaire à visée médicale des disciplines sportives est un outil en cours de réalisation sous l'autorité de Comité national olympique et sportif français. A terme il sera proposé aux médecins traitants qui souhaitent prescrire à leurs patients en ALD des ordonnances pour des activités physiques adaptées en complément de leur traitement habituel. Deux approches sont possibles : l'une par publics, l'autre par disciplines sportives. De nombreuses fédérations font déjà figurer une page santé sur leur site, exemple Nagez Forme Santé ou la fédération Sport-santé.fr


InsermActivité physique : contextes et effets sur la santé, Inserm (dir.). Rapport. Paris : Les éditions Inserm, 2008, (Expertise collective)
Ce document très complet détaille l'impact positif d'une activité physique sur la physiologie, sur certaines maladies, sur la santé mentale, chez l'enfant, la femme et le sujet âgé.



Manger BougerManger Bouger - Programme national nutrition santé. Ce site de l'INPES nous informe sur le rôle bénéfique d'une alimentation plus équilibrée et de l'activité physique pour notre bien-être. L'application "La fabrique de menus" permet de composer des menus de saison, équilibrés, variés et économiques. Le site propose une entrée grand public auquel il apporte des informations nutritionnelles, des idées de menus au gré des saisons, des activités physiques à pratiquer près de chez soi. L'entrée pour les  professionnels de l'éducation, de la santé, du social, Manger Bouger Pro, apporte des informations, des exemples pour s'inspirer d'actions réalisées et des conseils pour agir dans son domaine d'activité.

Fédération française de sport adapté
Le sport adapté pour les personnes en situation de handicap mental ou psychique. 
La fédération a été chargée par le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports de favoriser l'accès à un grand nombre de disciplines sportives (86 à ce jour).
 Des activités motrices pour les personnes souffrant de handicap mental important, du sport de compétition en passant par le sport loisir pour le plaisir, à pratiquer en famille ou entre amis.



.
Pour aller plus loin, une sélection d'ouvrages qui illustrent les interactions entre santé mentale et santé physique et les bienfaits des activités physiques sur l'une et sur l'autre.

A la Bpi, niveau 2, 612.94 PER A la Bpi, niveau 2, 618.6(076) RAN

PROPULSERA : 13/04/2018 18:03
Captcha: