0   Commentaires
Brève
Appartient au dossier :

Plus de 250 hôpitaux proposent la méditation

/files/live/sites/Balises/files/Images/Medecine/hands-2321117_640.jpg
Pixabay [CC-0]
Plus de 250 hôpitaux et cliniques à travers le  monde proposent la méditation comme thérapie complémentaire, nous apprend Jon Kabat-Zinn dans un article de Psychologie.com
Jon Kabat-Zinn est chercheur à l’École de médecine de l’Université du Massachusetts et le premier à avoir introduit, en 1980, un programme de méditation laïque, la méditation « pleine conscience » ou « mindfulness », dans un hôpital. Depuis, de nombreuses études ont démontré un impact de la méditation sur la santé mentale, mais aussi sur la santé physique et des protocoles de méditation ont été développés : le MBSR, pour la réduction du stress et la régulation des émotions et le MBCT, pour le traitement de la rechute dépressive. Ces programmes de méditation mêle méditation contemplative et connaissances en neurosciences et se déroulent sur 8 semaines. Cependant, pour des effets à long terme, il est nécessaire que le patient poursuive cette pratique de façon régulière.
En France, encore peu d'hôpitaux proposent cette thérapie douce : l’hôpital Sainte-Anne l'utilise pour les troubles anxieux et dépressifs et pour les troubles du comportement alimentaire, la Pitié Salpêtrière dans le domaine de la néphrologie, l’hôpital Georges Pompidou et l'hôpital Saint-Antoine pour les douleurs chroniques. Enfin, l’Institut Gustave Roussy propose des stages de méditation en pleine conscience à ses patients de cancérologie.
Captcha: