Publié le
06/11/2018
Vidéo
Appartient au dossier :

Redonner une valeur humaine à la folie

La première conférence du cycle Psychiatrie, psychanalyse et malaise social organisé par la Bibliothèque publique d'information explore la place de la folie dans la civilisation. La question de la folie ne cesse d'intéresser aussi bien la médecine que les sciences sociales. Sigmund Freud a découvert la notion d’inconscient et fait le lien entre cerveau et folie. Clotilde Leguil, philosophe et psychanalyste, explique que pour Lacan, la folie n'est ni une défaillance intellectuelle, ni une transmission génétique, mais une "maladie de la parole". Dans sa thèse Folie et déraison. Histoire de la folie à l’âge classique, le philosophe Michel Foucault constate qu’au 18e siècle la folie est confondue avec le vice et la misère. Elle est vue comme un trouble à l’ordre public. Frédéric Gros, philosophe et professeur d’humanité politique, clôt la conférence en évoquant un "mythe de la maladie mentale" et s’interroge sur la part de responsabilité de la société dans la folie.





Rencontre organisée dans le cadre du cycle "Psychiatrie, psychanalyse et malaise social"
 

À retrouver dans la WebTV / WebRadio
 

Auteur :
CC BY-NC-SA 4.0