0   Commentaires
Sélection

Football, miroir de la société ?

Sur toute la planète, le foot déchaine les passions, qu'elles soient hostiles ou favorables.
Quoi de commun entre la pratique du foot, considérée comme un facteur d'identification, d'intégration, de métissage, et le spectacle business gangrené par l'argent, le dopage ou le racisme ?
Ces contradictions sont-elles inhérentes au sport et spécialement au foot ? Reflètent-elles les dérives d'une société mondialisée en perte de repères ? 
Les sciences sociales se sont emparées de l'objet foot et l'analysent sous tous ses angles : le foot comme créateur de lien social, le foot spectacle ou business, le phénomène supporters, la violence dans les stades. 
Les documents de cette sélection présentent différentes réflexions autour de ces thèmes.

Le foot, créateur de lien social

Sport populaire par excellence, le foot offre aux jeunes de se construire dans l'effort, le respect des règles et la solidarité. Il permet une identification positive à l'équipe, au village ou à la cité, voire à la nation. Il permet aussi de créer du lien, par delà les différences d'âge, de classes sociales ou les origines familiales.

"Le football, illustration d'un mal français", Gaël Raballand et Jean-François Marteau, Etudes, t. 411, 2009/10. A la Bpi, 0 ETU

"L’appel du pied", Hommes et migrations, n° 1285, juillet 2010. A la Bpi, 30(0) HOM 10
 
 
couverture
Le football dans nos sociétés : une culture populaire, 1914-1998

dirigé par Yvan Gastaut et Stéphane Mourlane, Autrement, 2006.
Le football crée des identifications et établit le lien entre différentes cultures, langues et religions. Miroir des sociétés européennes au 20e siècle et élément de construction identitaire, c'est un phénomène de société sur lequel des historiens spécialisés en histoire de la culture se sont penchés. 
A la Bpi, niveau 2, 305.79 FOO
couverture
La passion du football

Patrick Mignon, O. Jacob, 1998.
Véritable passion planétaire, le football est de part en part social, culturel, économique aussi bien que politique. Sociologue, l'auteur montre, comment, dans des pays aussi différents que la France, l'Angleterre, l'Italie ou l'Argentine, ce sport reflète les modes de construction des identités collectives et individuelles.
A la Bpi, niveau 2, 305.79 MIG
couverture
Le football du dimanche matin : sport de rue, loisir et lien social
 
Sylvain Cubizolles, Connaissances et savoirs, 2008.
Cette analyse ethnologique s'intéresse à la place du football dans le vécu hebdomadaire de jeunes adultes. Elle révèle comment le désir lié à la rencontre dominicale sur le terrain fluctue en fonction des membres du groupe. Les enquêtes, menées sur le terrain en 2003 et 2004, mettent l'accent sur la mise en valeur du rôle des individus au sein de la rituelle partie de foot.
A la Bpi, niveau 2, 305.79 CUB
couverture
L'envers du stade : le football, la cité et l'école
Maxime Travert, Harmattan, 2002.
Enquête ethnographique sur le football des cités dans le but de penser autrement son enseignement, ainsi que des rapports entre l'école et la rue.
A la Bpi, niveau 2, 305.79 TRA
couverture
Le métissage par le foot : l'intégration, mais jusqu'où ?

Yvan Gastaut, Autrement, 2008.
1998-2002 : étude détaillée de la passion hexagonale qui, entre les deux Coupes du monde, a réuni les Français, le pouvoir politique et les médias autour des Bleus, du football, du patriotisme, de l'intégration des populations issues de l'immigration, de la diversité culturelle, passion que la défaite de la France en avril 2002 a remise en cause.
A la Bpi, niveau 2, 305.79 GAS
 

Foot spectacle ou foot business

Devenus  événements mondiaux, brassant des sommes d'argent importantes,  les matchs des professionnels reflètent les dérives d'une société mondialisée. L'esprit de compétition laisse souvent la place au culte de la célébrité exacerbé par les médias. L'individualisme, l'argent,  les enjeux politiques envahissent parfois le terrain aux dépens de l'esprit sportif.

Quelques articles

"L’argent du football", Patrick Mignon, Pouvoirs, n° 101, 2002. A la Bpi, 32(0) POU

"L'espace européen du football : dynamiques institutionnelles et constructions sociales", Politique européenne, n° 36, 2012. A la Bpi, 328(0) POL 10

"Football, cosmopolitisme et nationalisme", Pierre Lafranchi, Pouvoirs, n° 101, 2002. A la Bpi, 32(0) POU

"Football et mondialisation", Raffaele Poli, Afrique contemporaine, 233, 2010. A la Bpi, 3.3(0) AFR 10

"Football, puissance, influence", Géoéconomie, n°54, 2010. A la Bpi, 32(0) GEO

"La chute de l'équipe de France", Eric Maigret, Poli, n° 4, mai 2011. A la Bpi, 30(0) POL
 
couverture
Football et mondialisation

Pascal Boniface, A. Colin, 2006.
Le football, étant un sport joué dans tous les pays, pose de nombreuses questions. Le football attise-t-il les haines nationales jusqu'à déboucher sur des affrontements guerriers ou est-il le moyen d'un rapprochement entre peuples ? Est-il un moyen d'intégration et de mixité raciale ou sert-il d'exécutoire aux débordements racistes ?
A la Bpi, niveau 2, 305.79
couverture
Les usages politiques du football

André Gounot, Denis Jallat, Michel Koebel, Harmattan, 2011.
Grâce à des points de vue historiques et sociologiques, cet ouvrage met en avant trois thématiques : la responsabilité des médias dans la politisation du football, l'usage que font les politiques de ce sport pour résoudre les questions d'identité et comment l'attitude du public peut être un prétexte à une surpolitisation du football.
A la Bpi, niveau 2, 305.79 USA
couverture
L'argent secret du foot

Jean-Louis Pierrat, Joël Riveslange, Plon, 2002.
Sport-spectacle, le football brasse beaucoup d'argent, voire de plus en plus. Cette enquête s'interroge sur le recrutement et les salaires des joueurs, sur les entraîneurs, sur les intermédiaires, sur les budgets publicitaires, sur les budgets des équipes et des fédérations, etc.
A la Bpi, niveau 3, 796.62 PIE
couverture
Traîtres à la nation ? un autre regard sur la grève des Bleus en Afrique du Sud

Stéphane Beaud, La Découverte, 2011.
Au Mondial 2010 en Afrique du Sud, les Bleus, suite à leur grève et à la surenchère verbale, ont été dénoncés comme "traîtres de la nation". L'auteur propose dans son livre une interprétation sociologique de ces événements. En quoi ces joueurs diffèrent-ils de ceux de l'équipe glorieuse de 1998 ?
A la Bpi, niveau 2, 305.79 BEA
couverture
Les dérives du football professionnel contemporain

Bertrand Piraudeau, L'Harmattan, 2012.
Eclairage sur les dérives recensées à l'intérieur et aux abords des stades, mais aussi sur les dérives commises par les joueurs et les institutions footballistiques. La corruption, le dopage, la violence ou le racisme sont autant de travers justifiant cette étude de dimension à la fois sociale, humaine, économique et sportive.
A la Bpi, niveau 3, 796.62 PIR

 

Les supporters

Le sport "spectacle" mobilise des foules de supporters souvent fanatiques. De facteur de socialisation, le football serait-il en passe de devenir une nouvelle religion, voire un nouvel "opium du peuple" ?

"La place des supporters dans le monde du football", Nicolas Hourcade, Pouvoirs, n°101, 2002. A la Bpi, 32(0) POU
 
couverture
Les supporters de football

Nicolas Roumestan, Anthropos, 1998.
Cette étude pose la question du sens du supportérisme en tant que sous-culture et constitue une base de réflexion sur les processus de construction des identités et de formation des groupes de pairs, sur les concepts de norme, de déviance et de transgression ou sur d'autres thèmes abordés par les sciences sociales.
 A la Bpi, niveau 2, 305.79 ROU
couverture
La popularité du football : sociologie des supporters à Lens et à Lille

William Nuytens , Artois presses université, 2004.
Les footballeurs professionnels mobilisent les foules, déclenchent des passions collectives. Les stades sont devenus des cathédrales. Mais tous les lieux de culte n'attirent pas les mêmes croyants et tous les croyants ne sont pas pratiquants. S'appuyant sur des enquêtes réalisées à Lens et à Lille dans les années 1990, cet ouvrage présente quelques ressorts d'une passion parfois débordante.
A la Bpi, niveau 2, 305.79 NUY
couverture
L'autre public des matchs de football : sociologie des supporters à distance de l'Olympique de Marseille

Ludovic Lestrelin, EHESS, 2010.
En s'appuyant sur l'exemple de l'OM et des supporters qui soutiennent ce club en n'habitant pas la ville ou la région, l'auteur s' est intéressé à leurs motivations, et leur intégration au sein des supporters locaux.
A la Bpi, niveau 2, 305.79 LES
couverture
Football et identités

J-M de Waele,  A. Husting, Ed. de l'Université de Bruxelles, 2008.
Face à la mondialisation, à l'effacement des frontières nationales, à l'affaiblissement des référents identitaires traditionnels, au développement du sport-spectacle, l'ouvrage s'interroge sur les identifications individuelles et collectives des supporters à leur club et se demande si l'adhésion à une équipe de football ne constitue pas un substitut aux référents identitaires traditionnels. 
A la Bpi, niveau 2, 305.79 FOO
 

Violences dans les stades


À l'instar d'une société bloquée où la violence devient un mode d'expression, les tribunes et les abords des stades sont des lieux où se déversent les violences fanatiques des hooligans. Elles sont souvent encouragées par certaines idéologies racistes ou nationalistes.

"La déculturation du football comme facteur du hooliganisme. Mythe ou réalité ?", Dominique Bodin, Staps, n°57, 2002
A consulter sur Cairn, à la Bpi

"Le foot à l'épreuve du racisme et de l'extrêmisme", Dominique Bodin dans Les violences politiques en Europe, La Découverte, 2010. A la Bpi, 328(4-15) VIO
 
couverture
Le football à l’épreuve de la violence et de l’extrêmisme

Éd. Antipodes, 2008.
La violence et l'extrémisme associés au spectacle du football constituent depuis vingt ans une préoccupation croissante en Europe. Contributions de spécialistes sur les deux principaux pôles d'interrogation : d'une part l'identité, les motifs et les cibles des auteurs de ces débordements, d'autre part la nature et le sens à donner à la recomposition des dispositifs mis en place pour les réguler.
A la Bpi, niveau 2, 305.79 FOO
couverture
L'épreuve du terrain : violences des tribunes, violences des stades

William Nuytens, Presses Universitaires de Rennes, 2011.
Cet ouvrage étudie la place du sport dans la fabrique des normes et des déviances. Après une enquête auprès des supporters et des joueurs, il ressort que regarder et pratiquer un sport, au-delà des plaisirs reçus, constitue des épreuves qui ne sont pas seulement sportives.
A la Bpi, niveau 2, 305.79 NUY
couverure
Sports et violences en Europe

Luc Robene, Dominique Bodin, Stéphane Héas, Conseil de l’Europe, 2004.
Pointe les dérives du sport afin de définir un projet européen pour préserver cette discipline éducative et ludique, la rendre plus égalitaire et solidaire. Les mécanismes d'exclusion ou de domination, les manifestations nationalistes et xénophobes, les violences morales et physiques sont examinés. Etude fondée sur des données journalistiques, juridiques, statistiques et scientifiques.
A la Bpi, niveau 2, 305.79 BOD
couverture
Hooliganisme vérités et mensonges

Dominique Bodin, ESF, 1999.
A partir d'une étude comparative et comportementale des supporters dans quatre sports distincts : le basket-ball, le football, le rugby et le volley-ball, l'auteur analyse et interprète les phénomènes de déviance et de violences chez les supporters de football en France.
A la Bpi, niveau 2, 305.79 BOD

couverture
Violence et football : l'eurohooliganisme

Jean Nicolaï et Madjid Allali, Autres temps, 1998.
La violence dans le football n'est pas un phénomène nouveau. Simplement, récupérée, elle s'est organisée et institutionnalisée. De ce fait, elle est passée du terrain lui-même aux tribunes, puis dans la cité. Avec les grandes confrontations internationales, dont la Coupe du monde de football de 1998 en France, une réflexion profonde s'est fait jour...
 A la Bpi niveau 2, 305.79 ALL

Béatrice Roussier
Captcha: