0   Commentaires
Image
Appartient au dossier :
Publié le

La mode des Récupérables : coudre

gros plan d'une machine à coudre
Surjeteuse à 5 fils dans l'atelier Coco & Rico. Photo réalisée par l'agence SISA
“Pourquoi produire encore alors qu'il y a tant de matière à réutiliser ?” C’est la question qui a poussé Anaïs Dautais Warmel à créer des vêtements à partir de textiles déposés en ressourcerie. En 2016, elle lance sa marque, Les Récupérables, qui milite pour une mode éthique et durable.
Notre série suit en images les différentes étapes de la création de sa dernière collection.
Pour confectionner ses modèles, Anaïs Dautais Warmel collabore avec de petits ateliers parisiens, comme Coco&Rico, ou avec des structures dont les employées sont engagées dans un parcours d’insertion, comme Concept Insertion :

“J’ai choisi ces ateliers de couture pour leur travail soigné. Pour les personnes en insertion, nous prenons le temps de la formation, de l’apprentissage du métier. Certains gestes sont difficiles à réaliser, comme la découpe des tissus ou l’incrustation, il faut le temps de les maîtriser.”
En confiant l’assemblage de ses modèles à ces structures, la créatrice tient à valoriser le savoir-faire local et à le transmettre durablement.


En savoir plus :
Le manifeste des Récupérables sur le site de la marque.
La rencontre "Qu'est ce qu'une ressourcerie ?" organisée dans le cadre du week-end "Osez la Récup".
 
Auteur :
Captcha: