0   Commentaires
Image
Appartient au dossier :
Publié le

Itinéraire beat #4 : le Beat Hotel

Beat Hotel, Paris
Façade du Beat Hotel, par Bibliothèque publique d'information [CC BY-SA 3.0], 2016
Jusqu’au 3 octobre 2016, le Centre Pompidou expose la Beat Generation, à travers un parcours initiatique allant de New York à San Francisco, en passant par Mexico, Tanger et Paris. Sur la route comme dans la vie, sans jamais s’arrêter, les Beats ont tout expérimenté - la liberté, le plaisir, la révolte et les paradis artificiels. Retour sur une poignée d’adresses, qui furent le creuset d’une révolution syntaxique, morale, mystique et sexuelle.
Relais Hôtel Vieux Paris
9, rue Gît-le-Cœur
75006 Paris

De 1957 à 1963, les Beats débarquent successivement à Paris et élisent domicile au 9 rue Gît-le-Cœur, dans un hôtel délabré du quartier latin. Cet établissement miteux devient rapidement le laboratoire d’expérimentations nouvelles, visuelles et sonores. C’est notamment là que Brion Gysin et William S. Burroughs développent la technique du « cut-up », cette méthode d’agencement mécanique et aléatoire de fragments de textes inspirée du dadaïsme. C'est également dans l'hôtel que naît la fameuse Dreamachine (littéralement « Machine à Rêves »), ce cylindre rotatif lumineux qui imite l’effet du kaléidoscope et permet de ressentir des sensations optiques particulières. Foyer d’inventions de formes libres et décisives, l'hôtel prendra ainsi officieusement le nom de Beat Hotel, en hommage à ses célèbres locataires.


Auteur :
Captcha: