Sélection

Appartient au dossier : Confucius, confucianisme : une morale de 2500 ans

Confucius : sources et traductions

Confucius n’a laissé aucun écrit mais l’essentiel de sa doctrine a été compilé par des disciples dans un recueil dénommé Entretiens ou Lunyu.

Dans les siècles suivants, des divergences d’interprétation sont apparues entre ses héritiers, principalement entre les deux plus éminents  : d’un côté Meng zi ou Mencius (v.-385 – v.-301), partisan d’une argumentation destinée à gagner le coeur par des raisons, parce qu’il est convaincu que la nature humaine est bonne et de l’autre, le polémiste Xun zi (v.-310 – v.-235), résolu à faire rempart contre les idées laissant le champ libre aux hommes iniques.

Entre les deux, des textes non attribués témoignent d’une tradition protéiforme, où le conservatisme est immédiatement démenti par la vivacité des débats et une audace parfois spectaculaire.

Publié le 06/06/2013 - CC BY-SA 4.0

Sélection de références

Basic writings

Xun Zi
Columbia University Press, 1963

À la Bpi, niveau 2, 298.52 XUN

Les Entretiens de Confucius

Confucius, Pierre Ryckmans
Gallimard, 1987

Les Entretiens sont après deux millénaires le livre central de l’histoire de la Chine. Pierre Ryckmans, un des maîtres de la sinologie actuelle, aura consacré six ans à établir pour les lecteurs de langue française la version enfin définitive de ce classique.

À la Bpi, niveau 2, 298.52 CON

Les entretiens de Confucius et de ses disciples; Lunyu ; Lunyu

André Lévy (traduction)
Flammarion, 1994

Sous la modestie et la modération d’un sage qui nous rappelle parfois Montaigne, un livre d’action : ” Pas de précipitation ! Ne prends pas en considération les petits avantages. Qui veut hâter les choses n’atteint pas son but. Ne voir que les petits profits ne permet pas d’aboutir dans les grandes affaires.”

À la Bpi, niveau 2, 298.52 CON

Philosophes confucianistes; Si shu ; Xiao jing ; Xun zi ; Si shu ; Xiao jing ; Xun zi ; Ru jia ; Xiao jing

Charles Le Blanc et Rémi Mathieu (ed)
Gallimard, 2009

Ce recueil des textes majeurs du confucianisme représente trois siècles de transmission et de débats. Les introductions replacent les œuvres dans leur contexte historique et explicitent de délicats problèmes d’édition, parfois vieux d’un millénaire.

À la Bpi, niveau 2, 298.52 PHI

Philosophies d'ailleurs

Roger-Pol Droit (dir)
Hermann éd., 2009

Un choix de textes pertinents dans le chapitre consacré aux pensées chinoises.

À la Bpi, niveau 2, 1(082) PHI

Préceptes de vie; Si shu ; Si shu

Confucius, Alexis Lavis (sélection des textes)
Seuil, 2009

Contient des extr. des “Quatre livres” / compilés par Zhu Xi, trad. de : “Si shu”
Une commode anthologie de poche

À la Bpi, niveau 2, 298.52 CON

Xun Zi (Siun Tseu)

Xun Zi (Siun Tseu)

Xun Zi
Ed. du Cerf, 1987

Xun Zi est l’un des grands noms (avec Confucius et Mencius) que compte le confucianisme de l’Antiquité. Lui seul a mis sa pensée par écrit sous forme théorique. Construite dans un dialogue incessant avec les idées de son temps, cette pensée n’en est que plus précieuse pour la connaissance de la pensée chinoise antique.

À la Bpi, niveau 2, 298.52 XUN

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet