0   Commentaires

Des références sur le "Made in France" ?

Étudiante en M1 information/communication, j'aimerais savoir quels ouvrages pourraient m'aider pour mon mémoire sur le "Made in France". Merci d'avance.
dessin de la France tricolore
By DrRandomFactor [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Ouvrages disponibles à la Bibliothèque publique d'information

Quel patriotisme économique ?
Éric Delbecque, Presses universitaires de France, 2008
Le patriotisme économique n'est pas un protectionnisme : il désigne une nouvelle politique industrielle qui promeut l'innovation, le travail en réseaux et la synergie public-privé au profit de la compétitivité et de l'emploi.
A la Bpi, niveau 2, 339.37 DEL

La bataille du made in France
Arnaud Montebourg, Flammarion, 2013
Le ministre du Redressement productif lance un appel aux Français à se mobiliser pour la reconquête du "made in France" après ce qu'il appelle la "débâcle" de la désindustrialisation de ces dernières années.
A la Bpi, niveau2, 339.37 MON

Bug made in France ou L'histoire d'une capitulation culturelle
Olivier Poivre d'Arvor, Gallimard, 2010
A la Bpi, niveau 2, 321.2 POI

Made in France : l'année où j'ai vécu 100% français
Benjamin Carle, Karine Dusfour, Benjamin Audour, Éditions Montparnasse, 2014
Voir le lien sur revues.org.

Références d'articles

Voici pour compléter quelques références d’articles repérées dans la base Europresse (sur les 8725 documents recensés pour les 2 dernières années contenant l’expression « made in France » dans le chapeau) :

"Le made in France? Pourquoi les entreprises n'en ont cure !"
Fabien Piliu, La Tribune, Économie, n° 5343, 7 janvier 2014, pp. 19-23
Les efforts du ministère du Redressement productif pour promouvoir le "made in France" sont-ils vains ? Selon une enquête réalisée par la société de conseil Agile Buyer, en coopération avec le groupement achats et "supply chain" d'HEC, seules 13% des 558 entreprises interrogées déclarent avoir des objectifs "made in France" pour 2014. Soit 6 points de moins qu'en 2013.

"Compétitivité : Que pensent nos voisins du Made in France ?"
Fabien Piliu, La Tribune, Économie, n° 5297, 28 octobre 2013, p. 24
Si leur qualité n'est pas à la hauteur des produits allemands et japonais, les produits français sont très bien notés selon une étude du COE-Rexecode.
En France, le sujet du "Made in France" est sur toutes les lèvres. Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif tente de sauver l'existant en volant au secours des entreprises en difficultés, n'hésitant pas à poser en marinière en couverture de magazine pour vanter la qualité des produits français. Ses efforts sont-ils vains ? Comme le suggère les difficultés de l'industrie et la morosité du discours ambiant, le "Made in France" a-t-il encore quelque valeur ?

"Les entreprises de moins en moins sensibles au « made in France »"
Marie Visot, Le Figaro, Économie, n° 21591, 6 janvier 2014, p. 23
Seules 13 % des sociétés déclarent avoir comme objectif d'acheter français en 2014, contre 18 % l'année dernière.

Le « Made in France », cause nationale, s'expose à Paris 
RFI, 10 novembre 2013
Depuis le coup de la marinière du ministre du Redressement productif, le "Made in France" a le vent en poupe. Argument commercial assaisonné au patriotisme, le produit tricolore voit sa cote remonter. A tel point qu'un salon lui est consacré à Paris du 9 au 11 novembre 2013.
lire le zoom de la rédaction

Made in france : Montebourg veut une mobilisation
Europe 1, 11 septembre 2013
Le ministre Arnaud Montebourg lance aux Français un appel à se mobiliser pour la reconquête du "made in France" après la "débâcle" de la désindustrialisation de ces dernières années, dans un livre dont Le Point publie des extraits dans son édition de jeudi. "Nous avons été submergés économiquement et nos chefs de guerre, des généraux étoilés en tout genre, ne furent pas à la hauteur", déplore le ministre du Redressement productif, dès les premières pages de son livre intitulé "La bataille du made in France", qui sort en librairie mercredi prochain.
lire l'article de la rédaction



Cordialement,
BiblioSésame - Bibliothèque publique d'information

Captcha: