L'école, sur le fil des émotions, par Laurence Cornu

de ligne en ligne numéro 21 - octobre à décembre 2016

L’ÉCOLE, SUR LE FIL DES ÉMOTIONS La prise en compte des émotions dans le cadre des apprentissages n’est pas nouvelle. Son histoire n’est pas linéaire. Plusieurs fils s’entrecroisent : celui du discours institutionnel, celui du discours « scientifique », celui de la pensée pédagogique, et le fil des pratiques. Nous avons tous des souvenirs sensibles de l’école, et l’ennui (sous diverses formes, jusqu’à la souffrance) y est évoqué autant, sinon plus, que le plaisir. La manière française cultive davantage le discours de la discipline, de l’effort et du travail, peut-être à la suite du philosophe Alain. L’émotion, qui couramment évoque le fait d’être troublé, avec d’éventuelles manifestations physiques (larmes, fébrilité, éclats de rire ou de colère…), en est venue à être considérée dans sa dimension d’« intelligence émotionnelle » plus que de trouble émotif, avec certains auteurs des neurosciences. Antonio Damasio pointe ainsi « l’erreur de Descartes » qui (pourtant auteur des Passions de l’âme) aurait négligé ce facteur dans sa conception de la pensée. La question reste complexe  :  l’émotion nous alerte ou nous trouble, nous aveugle ou nous aiguise, nous entraîne comme Panurge, car elle est manipulable, ou nous fait réfléchir si elle est esthé-tique – suivant sa survenue, sa nature, son intensité, son élaboration… Des émotions favorisant l’apprentissage Certains pays très performants dans les évaluations internationales, la Finlande par exemple, ont accordé depuis longtemps dans leurs politiques, leurs discours et leurs pratiques, de l’importance aux « émotions positives », au sens d’affects favorisant les apprentissages. Non que la chose ait été ignorée des pédagogies plus « traditionnelles » puisque récompense et punition jouent depuis des siècles des registres sensibles de l’émulation et de la honte. Mais les affects recherchés ici sont ceux qui renforcent l’estime de soi de l’enfant, et qui relèvent de la réflexion sur l’action éducative de la part d’enseignants : encouragements, évaluations positives, confiance. Des chercheurs distinguent justement plusieurs sortes d’affects importants dans les apprentissages, qui relèvent, pour certains, de formes de plaisir mais pas nécessairement : ainsi, des « émotions d’accomplissement » (plaisir d’agir, fierté d’accomplissement) et des émotions dites « épistémiques » (intérêt, surprise, émerveillement). J’ajouterais, dans un autre vocabulaire, avec Spinoza, la joie de comprendre, ou, avec John Keats, le bonheur d’un poème : « a thing of beauty is a joy for ever » 1. Le bien-être à l’école En France, la nouveauté est certainement la prise de conscience « officielle » de l’importance du climat scolaire, précédée et accompagnée par des changements de paradigme dans la recherche scientifique. C’est une initiative récente que celle d’un guide de « l’école bienveillante », visant « à aider à mieux connaître et repérer les signes de mal-être des élèves, à agir en concertation », en vue « d’établir un climat scolaire serein ». Tout un « chantier » est ainsi décrit dans une note stratégique au premier ministre, de janvier 2013, qui donne « le bien-être à l’école » comme « une nécessité » : « Plusieurs études démontrent que la qualité de l’expérience scolaire et des interactions qui lui sont associées est essentielle pour les compétences sociales de l’enfant mais aussi pour sa capacité d’apprentissage… Il s’agit tant de lutter contre la violence scolaire que de valoriser les coopérations entre les élèves, ou encore de rendre l’environnement de travail plus accueillant ». Ces études viennent des sciences humaines et des sciences de l’éducation où de nouveaux thèmes mais aussi de nouveaux paradigmes sont apparus. Après l’essor d’une sociologie critique de l’école, qui a mis en évidence les processus de reproductions 1 Un objet de beauté est une joie éternelle (trad. Jean Briat) 14 dossier : École sensible


de ligne en ligne numéro 21 - octobre à décembre 2016
To see the actual publication please follow the link above