Venez : La science, plus claire sur le net ?

de ligne en ligne numéro 21 - octobre à décembre 2016

venez ! LA SCIENCE, PLUS CLAIRE SUR LE NET ? 900 000 vues au compteur d’une vidéo d’une demi-heure sur la relativité générale, qui aurait parié là-dessus ? Pas même Bruce Benamran, figure remarquée parmi les youtubeurs français. Il espérait 50 000 abonnés pour sa chaîne « e-penser » destinée à populariser la science. Ils sont maintenant plus de 700 000 ! La vulgarisation scientifique passe aujourd’hui aussi par internet et adopte ses codes. Des chercheurs renommés ont déjà montré un immense talent de pédagogues et de conteurs. On pense à Hubert Reeves ou à Jean-Pierre Luminet en matière d’astrophysique, par exemple. Ces auteurs ont donné ses lettres de noblesse à la vulgarisation scientifique. Aujourd’hui, si l’on veut toucher le public, il n’est pas forcément nécessaire d’être aussi savant. Pour faire du buzz, rien de plus efficace que d’être drôle. La pédagogie scientifique serait-elle soluble dans l’humour potache ? Pédagogie stimulante Un informaticien a eu l’idée de créer sa chaîne Youtube en faisant le pari que l’on pouvait faire rire en racontant les découvertes de la science tout en restant sérieux sur le fond ! Il fallait y penser… Et il faut reconnaître que l’homme est plutôt doué pour faire un one man show avec des effets de mise en scène astucieusement réalisés grâce aux possibilités du montage vidéo. En un clin d’oeil, Bruce Benamran parvient à nous mettre dans sa poche en nous faisant croire que nous sommes un peu plus intelligents que ce que nous pensions. Les scores obtenus, environ 700 000 vues par vidéo, laissent songeur. L’attrait pour un tel programme est donc conséquent. La dimension humoristique est assurément une clé de cette réussite. Encore faut-il que le discours soit appuyé sur de solides connaissances et que celles-ci soient expliquées suffisamment clairement pour que l’on ne décroche pas. Pour cela, l’auteur, qui n’est pas un chercheur mais qui a tout Einstein 100 ans après... La théorie de la relativité générale, l'univers et nous 3 octobre, 7 novembre, 15 décembre 19 h – Petite Salle de même suivi un cursus scientifique, se documente pour chaque sujet, sur le net, en lisant des livres et des articles, en interrogeant ses contacts. Et il met un point d’honneur à reconnaître d’éventuelles erreurs en restant attentif aux retours des internautes. Sacré Aristote ! Bruce Benamran admire Étienne Klein pour sa capacité à vulgariser brillamment ainsi que Richard Feynman, physicien américain dont les conférences filmées en 1964 ont été rachetées à la BBC par Bill Gates qui les a mises en ligne en accès libre depuis 2009. Le créateur d' « e-penser » est également fan des frères Bogdanov qui ont su éveiller la curiosité pour la science aux heures de grande écoute à la télévision. Mais Bruce Benamran ne semble pas vouloir se limiter aux questions scientifiques. Fort de son succès, le youtubeur en profite pour s’exprimer sur d’autres thèmes : les institutions européennes, les élections municipales, en cherchant toujours à mettre les rieurs de son côté. Le risque est alors de sembler parfois vouloir tourner en ridicule certains sujets complexes. Pour créer une complicité avec son public, Bruce Benamran n'hésite pas à brocarder Aristote dans chaque vidéo. En réponse à un défi lancé par ses abonnés, il s'est amusé à créer un épisode racontant la seule fois où le philosophe aurait eu raison. Le vulgarisateur ne s’emballe-t-il pas un petit peu ? 30 venez ! : La science, plus claire sur le net ?


de ligne en ligne numéro 21 - octobre à décembre 2016
To see the actual publication please follow the link above