ligne d'horizon : (Re)trouver sa voie dans la cité

de ligne en ligne numéro 21 - octobre à décembre 2016

© Universcience 32 ligne d’horizon : (Re)trouver sa voie dans la cité ligne d’ (RE)TROUVER SA VOIE DANS LA CITÉ « J’ai bien fait de venir, j’hésitais, mais je savais que je ne serais pas déçue », lance une jeune femme de vingt-cinq ans. Où sommes-nous ? À la Cité des métiers, à Paris. « Un outil » qui associe les compétences et l’expertise de diffé-rents organismes et associations pour répondre aux besoins de tous les publics en matière d’emploi et d’orientation. Créée en 1993, la Cité des métiers est née de l’association d’une douzaine de partenaires de l'orientation, de l'insertion et de l'évolution professionnelle, parmi lesquels Pôle emploi, le Centre national d'enseignement à distance (Cned), le Centre des Études Supérieures Industrielles (Cesi), etc. Depuis, les partenariats se sont multipliés et ouverts à de nombreuses associations et institutions. Informer Rattachée à la bibliothèque de la Cité des sciences et de l'industrie, la Cité des métiers est d’abord un centre de ressources documentaires pour tous ceux qui sont concernés par des choix d’orientation, la recherche d’emploi, la reconversion, la formation, la création d’activité. Y viennent aussi bien les collégiens qui commencent à se poser des questions d’orientation que des retraités, à la recherche d’une activité offrant des revenus complémentaires. La salle de consultation propose un large choix de ressources. Quatre mille documents (ouvrages et revues) sont répartis en quatre thèmes : orientation, formation, emploi, création d’activité. Certains titres peuvent être empruntés. Des bornes multimédias permettent d’accéder à des cédéroms, des films, des sites internet. Celle intitulée « métiers sans diplômes » est l’une des plus consultées. La Cité des métiers propose ainsi des informations fiables qui permettent de s’orienter dans la complexité des dispositifs de formation, ou de connaître les évolutions du marché du travail. Si certaines ressources coûteuses ne font plus partie des collections, comme Xerfi, base d’études de marché sectorielles en France et à l'international, la Cité des métiers renvoie les demandes sur ses partenaires, notamment la Bpi. Toute la documentation est en libre accès mais certaines ressources spécifiques comme Transférence, un logiciel d’analyse et de transfert des compétences, sont utilisées uniquement lors d’entretiens avec un conseiller. Conseiller C’est sans doute là l’originalité de la Cité des métiers par rapport à l’offre traditionnelle des bibliothèques qui, depuis des années maintenant, mettent à la disposition des demandeurs d’emploi un accès à internet, des logiciels de bureautique, des documents sur les formations, les métiers, les concours. À la Cité des métiers, chacun peut venir gratuitement, sans rendez-vous, et de façon anonyme, discuter avec un professionnel de l’un des cinq pôles : Choisir son orientation ; Trouver un emploi ; Changer sa vie professionnelle, évoluer, valider ses acquis ; Organiser son parcours professionnel et de formation et Créer son activité. Séverine, conseillère au pôle Changer sa vie professionnelle, rencontre fréquemment des personnes « qui savent qu’elles veulent changer, mais qui n’ont pas encore d’idée précise ». Il faut alors explorer avec elles les possibilités, co-construire le projet,


de ligne en ligne numéro 21 - octobre à décembre 2016
To see the actual publication please follow the link above