Page 34

de ligne en ligne numéro 21 - octobre à décembre 2016

Modèle original et collaboratif, la Cité des métiers a essaimé un peu partout en France et dans le monde. Il existe ainsi cinq cités des métiers en Île-de- France et quarante en France et à l’international. Reflet de leur implantation, « elles sont à la fois pareilles et différentes » souligne Sylvie, chargée de partenariat à la Cité des métiers de Paris. *Aller à la Cité des métiers Niveau -1 de la Cité des sciences et de l’industrie 30, avenue Corentin Cariou 75019 Paris Accès libre et gratuit, sans rendez-vous, du mardi au vendredi de 10 h à 18 h samedi de 12 h à 18 h http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/ lieux-ressources/cite-des-metiers/ À la Bpi, centre associé de la Cité des métiers de Paris Participez à des ateliers organisés par la Cité des métiers http://www.bpi.fr/ © Universcience Marie-Hélène Gatto et Catherine Revest, Bpi 34 ligne d’horizon : (Re)trouver sa voie dans la cité ligne d’ horizon de marché », ou encore « L’orientation, mon ado et moi »… ne sont que quelques exemples de ces ateliers, là encore gratuits. Ils sont animés par des associations partenaires spécialisées et peuvent parfois avoir lieu en dehors de la Cité des métiers. À la Bpi, par exemple, La Tortue bleue, qui rassemble des professionnels de la communication, propose de « Comprendre les règles de l’entreprise pour mieux présenter sa candidature », Théâtre Instant Présent cherche à « Cultiver la confiance et l’estime de soi par le théâtre pour (re)trouver un emploi ». Conseillère à la Cité des métiers au pôle Trouver un emploi, Élisabeth constate les bienfaits de ces ateliers. Elle rapporte le témoignage d’une personne qui l’ayant suivi « pour la première fois, s’est amusée à un entretien d'embauche, parce qu’elle était détendue et avait retrouvé la capacité d’écouter ». Ancienne conseillère de Pôle emploi, Élisabeth insiste également sur la différence entre ces ateliers et ceux proposés par son administration d’origine. Sans remettre en cause la qualité du contenu de ces derniers, elle observe qu’ils ne sont pas reçus de la même manière par les participants : « Les ateliers proposés par Pôle emploi sont subis ; ici, les participants les choisissent et deviennent acteurs ». Il existe aussi des clubs, lieux d’échanges et d’entraide entre personnes de même situation. L’importance de créer ces communautés a été ressentie au moment même où le développement d’Internet laissait penser qu’il était devenu superflu de se déplacer pour trouver des informations. Face à une grande quantité de données, pas toujours pertinentes, et confrontées à des dispositifs de recherche d’emploi de plus en plus complexes, les personnes se retrouvaient souvent isolées, avec un réseau professionnel appauvri. Au contraire, les clubs permettent de tisser de nouvelles relations, de partager des compétences et des savoirs. Le plus récent « Avancer ensemble » a été créé à l’initiative d’utilisateurs de la Cité des métiers qui avaient déjà assisté à tous les ateliers. Franquin © Dargaud –Lombard 2016


de ligne en ligne numéro 21 - octobre à décembre 2016
To see the actual publication please follow the link above