"Verre" ou de "vair" ?

Cendrillon portait-elle une pantoufle de "verre" ou de "vair" ? J'ai souvent entendu parler de cette polémique et de la théorie de Balzac, mais sans en connaître les sources. Que mentionnait exactement le conte ? Où et à quelle occasion Balzac s'est-il exprimé sur le sujet ?

Image d'Epinal représentant Cendrillon
Image d'Epinal [CC-PD-Mark]




 

  • Pour répondre à ce type de question, nous utilisons  la base Frantext qui permet d’identifier une citation dans un corpus  de 4000 œuvres. En croisant l’œuvre de Balzac et le terme « pantoufle », on obtient la réponse suivante :

Balzac : Sur Catherine de Médicis, 1846, page 207. 

On distinguait le grand et le menu vair. Ce mot depuis cent ans est si bien tombé en désuétude que, dans un nombre infini d'éditions de contes de Perrault, la célèbre pantoufle de cendrillon, sans doute de menu vair, est présentée comme étant de verre.
  • L’interrogation du catalogue de la Bnf nous a permis de vérifier que la forme attestée pour le conte de Perrault est bien "pantoufle de verre".
    Histoires, ou Contes du tems passé : avec des moralités (Nouv éd. augm. d'une nouvelle à la fin) / par M. Perrault
    Éditeur : [s.n] (A La Haye),  1742 
    Voir la notice complète.     

  • L’édition de 1867 (donc postérieure à l’intervention de Balzac) mentionne une pantoufle de vair (recherche via Google books)  :

    "sa marraine ne fit que la toucher avec sa baguette, et en même temps ses habits furent changés en des habits d'or et d'argent, tout chamarrés de pierreries; elle lui donna ensuite une paire de pantoufles de vair, les plus jolies du monde"

    Les contes de Perrault / [Ch. Perrault] ; dessins par Gustave Doré ; préface par P.-J. Stahl. J. Hetzel (Paris)  : 1867
    Voir la notice complète

  • Enfin le TLFi (Trésor de la langue française informatisé) très utile pour l’étude historique de la langue fait écho de ce changement de terme dans son article Vair.

Cordialement

BiblioSésame - Bibliothèque publique d'information
Captcha: