Portrait

Portrait d'un prix Nobel : Mo Yan

Photographie de Mo Yan
By Johannes Kolfhaus, Gymn. Marienthal (CC-BY-SA-3.0)
Prix Nobel de littérature 2012, Mo Yan est un écrivain chinois dont le nom de plume signifie "celui qui ne parle pas". La Bpi vous propose de découvrir cet auteur à travers une sélection de ses ouvrages en chinois et en français.
Né en 1955 dans le Shandong, province de l’Est de la Chine, Mo Yan fut contraint, en pleine Révolution culturelle, de quitter l’école à 12 ans pour travailler dans les champs puis à l’usine. Il parvint, à l’âge de 20 ans, à intégrer l’Armée populaire de Libération, ce qui lui permit de reprendre ses études interrompues, de lire, entre autres la littérature occidentale, et finalement d’écrire.

Auteur prolifique de plus de 80 romans, nouvelles et essais (dont 17 titres traduits en français), Mo Yan ancre la plupart de ses récits dans la campagne rude et pauvre de ses origines, s’attache à retrouver son âme d’enfant et à relater les souffrances endurées, n’hésite pas à mêler trivialité et fantastique, s’inspire de légendes ancestrales et de contes populaires, et consacre la majeure partie de son œuvre à la critique métaphorique de la Chine communiste dans une langue sensuelle et poétique.

Une œuvre délirante et haute en couleur…
CC BY-SA 3.0 FR

Tags :
roman
Nobel
Asie
Captcha: