Quelles lectures permettent de traiter de sujets sensibles avec humour ?

Je suis à la recherche de romans traitant de sujets sensibles (maladie, mort, autres...) sur le ton de l'humour.
photo de comptine écrite sur un mur de brique
A la claire fontaine... © Corine Tra, Le monde en images, CCDMD

Quelques titres qui peuvent vous intéresser

Les bibliothécaires du département Langues et Littérature de la médiathèque Malraux ont réalisé une petite bibliographie sur ce thème :

La mort dans les romans : ou comment rendre le morbide comique

Mort aux cons
Carl Aderhold, Fayard, 2007
Qui n'a jamais rêvé de tuer son voisin le dimanche matin quand il vous réveille à coups de perceuse ? Ou d'envoyer dans le décor l'automobiliste qui vous serre de trop près? Le héros de cette histoire, lui, a décidé un jour de passer à l'action.

Un sale boulot
Christopher Moore, Calmann-Lévy, 2007
Charlie Asher a été recruté malgré lui pour endosser le rôle de la Mort. Un bien sale boulot, certes, mais quelqu’un doit bien s’en charger.

Le magasin des suicides
Jean Teulé, Julliard, 2007
Imaginez une petite entreprise ou l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients pour se suicider. Bienvenue dans le Magasin des Suicides, au célèbre slogan : "Mort ou remboursé !"

Petits suicides entre amis
Arto Paasilinna, Denoël, 2003
Un beau matin, Onni Rellonen, petit entrepreneur dont les affaires périclitent, et le colonel Hermanni Kemppainen, veuf éploré, décident de se suicider. Le hasard veut qu'ils échouent dans la même grange. Dérangés par cette rencontre fortuite, ils se rendent à l'évidence : nombreux sont les candidats au suicide. Dès lors, pourquoi ne pas fonder une association et publier une annonce dans le journal ? 

La resquilleuse 
Mary Wesley, Editions Héloïse d’Ormesson, 2011
Matilda s’apprête à filer à l’anglaise. Plus rien ne la retient à la vie : son mari est mort, leur chien et leur chatte aussi. Mais elle se heurte à un empêcheur de se suicider en rond. Grand-mère indigne, sa philosophie fera rougir. De plaisir ou de jalousie ? La belle n’en a cure.


Le suicide

Le magasin des suicides
Jean Teulé, Julliard, 2007
Imaginez une petite entreprise ou l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients pour se suicider. Bienvenue dans le Magasin des Suicides, au célèbre slogan : "Mort ou remboursé !"

Veronika décide de mourir
Paulo Coelho, Anne Carrière, 2000
Alors qu'elle s'approche de la mort, Veronika se rend compte que chaque moment de la vie constitue un choix, celui de vivre, ou d'abandonner. Veronika expérimente de nouveaux plaisirs et découvre qu'il y a toujours un sens à la vie. Mais la vie est courte. Veronika a décidé de mourir, et maintenant, elle ne peut renoncer.

Paradis clef en main
Nelly Arcan, Coups de Tête, 2009
Une obscure compagnie organise le suicide de ses clients. Une seule condition leur est imposée : que leur désir de mourir soit incurable. Antoinette a été une candidate de Paradis, Clef en main. Elle n'en est pas morte. Désormais paraplégique, elle est branchée à une machine qui lui pompe ses substances organiques. Et Antoinette raconte sa vie.

Vous descendez ?
Nick Hornby, Plon, 2005
La veille du nouvel an, à Londres, quatre individus se retrouvent, par coïncidence, sur le toit d'un immeuble de quatorze étages, tous avec la ferme intention de sauter pour mettre un terme à une vie devenue intolérable. Ce quatuor n'a en commun que le désespoir... 

Reculer pour mieux sauter
Patrice Leconte et David D'Equainville, Flammarion, 2012
Paul et Norbert, deux maladroits candidats au suicide, racontent avec humour leurs expériences, espérant peut-être éclairer certains désespérés chroniques…


Cordialement,

BiblioSésame - Médiathèques de la ville et communauté urbaine de Strasbourg 

Captcha: