0   Commentaires
Image
Appartient au dossier :
Publié le

Lyle Ashton Harris, intimes communautés 4/4 : Lyle Ashton Harris at Pride, San Francisco

Le photographe fume une cigarette assis dans un parc
Lyle Ashton Harris at Pride, San Francisco, 1989 © Lyle Ashton Harris
Lyle Ashton Harris, artiste américain né en 1965, s’intéresse autant à la photographie qu’à la vidéo, aux installations ou aux performances. Entre 1986 et 2000, il réalise la plupart des photographies de la série Ektachrome Archive grâce à des pellicules vierges qu'il reçoit de son grand-père. Ces images juxtaposent moments intimes et événements historiques, et construisent des récits collectifs pour les communautés LGBTQ ou encore la diaspora africaine aux États-Unis. Elles documentent simultanément une période de bouleversements notamment liés au Sida.
À l’occasion de l’exposition Once (Now) Again que lui consacre le Cinéma du réel au Centre Pompidou, l’artiste dévoile pour Balises quelques-uns des clichés emblématiques qui composent l’installation.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

« Cette image est l’un des nombreux portraits de moi que contient l’Ektachrome Archive. On me voit dehors en train de fumer une cigarette, à San Francisco, après que j’ai coupé mes dreadlocks pour la première fois. J’avais déménagé en Californie depuis peu, et j’étais à San Francisco pour assister à la Gay Pride. Beaucoup d’autres photographies de l’Ektachrome Archive ont été prises pendant le défilé, et on y voit nombre de mes amis de Californie.

J’ai fait de nombreux autoportraits intimes dans ma carrière, mais cette image est l’un des rares portraits où l’on me voit dehors, jeune, sur le vif. »

Lyle Ashton Harris

Captcha: