0   Commentaires
Image
Publié le

Portrait de Floyd Burroughs, par Walker Evans

Portrait de Floyd Burroughs, un métayer de coton
Floyd Burroughs, cotton sharecropper. Hale County, Alabama, 1936, Library of Congress [Public domain]
Walker Evans (1903-1975) reste l'un des photographes américains les plus importants et les plus influents du 20e siècle. Du 26 avril au 14 août 2017, le Centre Pompidou lui consacre sa première grande rétrospective française, en exposant près de 300 photographies. A cette occasion, Balises revient sur une œuvre, qui, du début des années 1920 à la fin des années 1970, sut documenter avec force et réalisme l’Amérique moderne.
De Walker Evans, on connaît surtout ses images de la Grande Dépression.
De 1935 à 1937, il participe au programme de la Farm Security Administration : l’agence, mise en place par Franklin D. Roosevelt dans le cadre de la politique interventionniste du New Deal, est chargée de documenter l’impact de la crise économique dans les petites villes rurales. Méticuleusement, Walker Evans photographie le quotidien de centaines de paysans, métayers ou mineurs au chômage. Sans apitoiement, il donne à voir l’Amérique des « laissés pour compte ». Ses portraits, humains et dignes, illustreront en partie le célèbre livre de James Agee, "Louons maintenant les grands hommes". Ils comptent aujourd’hui parmi les icônes du monde moderne. Derrière son objectif, Walker Evans vient de jeter les bases de la photographie documentaire.
Auteur :
Captcha: