Publié le
16/04/2018
Vidéo
Appartient au dossier :

Filmer le travail dans le bloc soviétique

Arnaud Hée, programmateur du cycle À l'œuvre, être(s) au travail de la Cinémathèque du documentaire, consacre un ensemble de séances aux films sur le travail dans les pays de l'ancien bloc soviétique. Pour Balises, il évoque les enjeux formels et politiques que les documentaires d'Eduard Zahariev, Krystof Kieslowski ou Wojciech Wiszniewski mettent au jour.


De l'avant-gardisme lyrique de Joris Ivens ou de Dziga Vertov à l'onirisme chorégraphique de Jürgen Böttcher, jusqu'au désenchantement évoqué par Petar Popzlatev, la question du travail constitue un point clé dans la démarche documentaire des cinéastes, des années 1930 à la fin des années 1980. 
Leurs portraits individuels et collectifs d'ouvriers, de blanchisseuses, de cheminots ou de bûcherons évoquent les espoirs, les déceptions et les difficultés liés au projet communiste. Les films témoignent aussi de l'évolution des partis pris documentaires chez des réalisateurs pour qui les choix formels sont synonymes de manifestes politiques.


Auteur :
CC BY-SA 3.0 FR