0   Commentaires

Les Arrivants : Zahra

Portrait de Zahra
Les arrivants © Happiness Distribution
Du 9 au 27 novembre 2017, la Bibliothèque publique d’information consacre une rétrospective à Claudine Bories et Patrice Chagnard. Leur cinéma, social et engagé, raconte les histoires des sans voix et des invisibles. Dans Les Arrivants, Claudine Bories et Patrice Chagnard ont filmé pendant quatre mois le quotidien de la Coordination pour l’Accueil des Familles Demandeuses d’Asile (CAFDA), où des travailleurs sociaux reçoivent chaque jour des migrants du monde entier. Dans cette série iconographique, les deux cinéastes commentent certains moments du film et se souviennent des personnes qu'ils ont rencontrées.
Zahra a été chassée d’Érythrée à l’âge de trois ans. Depuis, elle erre de pays en pays, fuyant les violences et les guerres. Elle n’a pas encore vingt ans. Elle est enceinte et a été séparée du père de son enfant au cours de leur fuite.
Mais Zahra n’est pas seulement une victime de l’absurdité et du chaos du monde. Elle a une soif de vivre et un courage incroyables.

Souvent, Zahra nous a bouleversés. Avec elle comme avec tous nos personnages, il a fallu trouver la "distance juste", ni trop près, ni trop loin, ni se laisser emporter par l’empathie et la compassion, ni se réfugier dans une observation froide.
Comment tenir cette place, alors que toutes les scènes du film ont lieu dans des bureaux minuscules, où nous sommes pratiquement sur les genoux les uns des autres ?
Et que faire quand la violence monte ou que les larmes débordent ?
On aimerait disparaître et c’est là, au contraire, qu’il faut tenir bon !
Il y a une manière d’être vraiment présent, "d’être avec", sans parti-pris ni jugement qui rend possible de continuer à filmer. On nous dit : "Comment faites-vous pour vous faire oublier ?" Mais il n’y a rien de tel dans notre démarche. En réalité, le spectateur prend notre place. Il est libre, libre de comprendre que Zahra puisse exaspérer Caroline, l’assistante sociale qui lui fait face, libre de penser quelques instants plus tard que c’est elle qui a raison et que Caroline est odieuse.


En savoir plus :
La rétrospective Claudine Bories et Patrice Chagnard au Centre Pompidou.
L'interview de Claudine Bories et Patrice Chagnard dans notre magazine.
Le dossier pédagogique du film Les Arrivants.
 
Auteur :
Captcha: