0   Commentaires

Connaissez-vous des histoires d'amour où l'homme refuse de s'engager ?

Je cherche une histoire d’amour où l’homme serait tellement "torturé" et triste de sa vie qu’il refuserait d’être heureux et de s’engager.
Photographie du film raison et sentiments
By Alatele fr [CC BY 2.0], via Flickr
Voilà une colle ! Après avoir effectué des recherches (sur des blogs, des sites de chroniques de livres tels que Babelio et des librairies en ligne), il semble exister peu de romans d’amour dont l'un des protagonistes (homme) serait effrayé par l’engagement et ne parviendrait pas à trouver le bonheur.
Cela s’explique potentiellement par plusieurs raisons : 
- Pour le bonheur de toutes et tous, les ouvrages de fiction sentimentale finissent sur un happy end.
- Depuis une quinzaine d’années, la tendance est au renouvellement du roman d’amour. Ecrits par des femmes pour des femmes, les livres abordent ces questions sous un autre angle, et il semble fréquent que les héroïnes ressentent une peur à s’engager (ce qui n’empêche pas un dénouement heureux).
 
Une fois ces précisions données, ces romans pourraient vous intéresser :

Raison et sentiments
Jane Austen, 1811
Injustement privées de leur héritage, Elinor et Marianne Dashwood sont contraintes de quitter le Sussex pour le Devonshire, où elles sont rapidement acceptées par la bourgeoisie locale étriquée et à l'hypocrisie feutrée. L'aînée, Elinor a dû renoncer à un amour qui semblait partagé, tandis que Marianne s'éprend bien vite du séduisant Willoughby. Si Elinor, qui représente la raison, dissimule ses peines de cœur, sa cadette étale son bonheur au grand jour, incapable de masquer ses sentiments.
[accéder au livre]

Les Hauts de Hurlevent
Emily Brontë, 1847
Les Hauts de Hurlevent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff, mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s’approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste. 
[lire la description]

L'Education sentimentale
Gustave Flaubert, 1869
De 1840 à 1867, la vie fait l'éducation sentimentale de Frédéric Moreau et de toute une jeunesse idéaliste qui a préparé dans la fièvre la révolution de 1848. Le roman s'ouvre sur des rêves exaltés et s'achève sur la médiocrité des uns et des autres. Entre-temps, la vie s'est écoulée autour de Frédéric, qui semble n'avoir pas plus participé aux mutations de son temps qu'à l'édifice de sa propre destinée potentielle. Au cours de cette existence, Madame Arnoux, dont les apparitions sont autant de surgissements mystiques, tient lieu au jeune homme d'absolu insaisissable. 
[voir la description]
 
Le Cheval blanc
Elsa Triolet, 1943
Dans une France marquée par le fascisme et les prémisses de la Seconde Guerre mondiale, des êtres se rencontrent et croisent leurs destins sans parvenir à trouver le bonheur. Il y a Michel Vigaud, séducteur et dilettante qui trouve dans l’amour et dans l’engagement politique, la gravité qui manquait jusque-là à son existence ; il y a Bielenki, juif émigré, capitaliste cynique et désabusé qui n’hésite pas à blesser et à tromper Michel en acceptant d’épouser Elisabeth, ruinant ainsi l’amitié qui les unissait. Il y a Elisabeth enfin, successivement déçue par Michel et Bielenki, et qui se résignera finalement à épouser un "Suédois sans visage".
[voir le site de l'éditeur]
 
Apprivoiser Max
Theresa Ragan, 2015
Max Dutton, star du football américain, vit sa vie à mille pour cent car il sait que tout peut changer en un instant : son père et son grand-père sont morts jeunes. Par conséquent, Max évite de s’engager dans des relations trop sérieuses. A quoi bon tomber amoureux et fonder une famille, si c’est pour les abandonner comme son père les a laissés, ses sœurs et lui ?
[voir le livre]
 
La nuit des trente
Eric Metzger, 2015
C’est l’histoire de Félix, qui décide de passer une nuit de vagabondage dans Paris pour fêter ses trente ans. Un garçon qui découvre soudain qu’il est devenu adulte sans s’en rendre compte. Parce que, avec la fin de la vingtaine, c’est une forme de légèreté qui est sur le point de disparaître et peut-être aussi quelque chose de plus essentiel. Mais quoi ? Pendant cette nuit pleine d’incertitudes, de coïncidences et d'imprévus, le nouveau trentenaire découvre qu’il ne mène pas forcément la vie qu’il espérerait mener, et sa rencontre avec Louise, une jolie jeune femme qui disparaît aussi vite qu’elle est apparue, ne fait que raviver des souvenirs enfouis depuis des années.
[accéder au site de l'éditeur]
 
Vous retrouvez ces romans dans vos bibliothèques préréfées !


Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information
Captcha: