0   Commentaires
Analyse

D'encre et d'exil, parcours d'écrivains

Qu’est-ce qui poussent les écrivains à quitter leur pays ? Quel rapport entretiennent–ils avec la langue maternelle et la langue du pays d’accueil ? Qu’est-ce qui est à l’origine de l’acte d’écrire : le besoin de raconter ce qu’ils ont vécu ? Le choix de la liberté plutôt que le rapport aux origines ?  La nécessité de combler le vide de la destruction à travers la fiction ?

En 2001, la Bpi, avec le soutien du Parlement international des écrivains, organise les rencontres internationales des écritures de l’exil et donne la parole pendant trois jours à une trentaine d’écrivains, autour de l’exil et de la liberté de création.

Ce premier rendez-vous va se poursuivre pendant 10 ans avec les rencontres du cycle « D’encre et d’exil ».
Nous vous proposons d’aborder tous ces thèmes à travers cette sélection d’entretiens et de tables rondes. Une grande diversité de parcours, de récits, et de langages littéraires que nous vous invitons à découvrir ici.
Captcha: