0   Commentaires
Vidéo
Appartient au dossier :

Les figures de style chez Jean Echenoz 2/3 : la syllepse

Publié le 

La syllepse est une figure de superposition sémantique qui associe le sens propre d'un mot à son sens figuré.

Des figures de style, il en existe des dizaines et elles portent parfois des noms énigmatiques comme « anacoluthe », « aposiopèse », « homéoptote » ou « zeugme ». Les figures de style sont des procédés littéraires qui s’écartent de l’expression première d’un mot ou de la construction habituelle d’une phrase pour rendre le texte ou le discours plus expressif. Le grammairien du 18e siècle César Chesneau Dumarsais les définit comme des « tours de mots ou de pensées qui animent ou ornent le langage ».
À l’occasion de l’exposition consacrée à l’œuvre de Jean Echenoz, qui se tient à la Bibliothèque publique d’information jusqu’au 3 mars 2018, nous vous proposons une série de trois vidéos afin de comprendre ce que sont la métalepse, la syllepse et le zeugme.
Christelle Reggiani, professeur de littérature à l’université Paris-Sorbonne, nous éclaire sur ces figures, qu’affectionne particulièrement l’écrivain, à l’aide d’exemples extraits d’Envoyée spéciale.


Découvrez les autres vidéos de la série :
Les figures de style chez Jean Echenoz 1/3 : la métalepse
Les figures de style chez Jean Echenoz 3/3 : le zeugme

 

Tags :
linguistique
roman
Captcha: