2   Commentaires
Questions/Réponses
Appartient au dossier :

Existe-t-il des documents universitaires sur Radio Caroline ?

Je souhaite travailler sur Radio Caroline, la radio pirate anglaise, dans le but d’effectuer un travail universitaire (avec des revues, des livres universitaires, etc). 

photo du Ross revenge, Radio Caroline
Ross Revenge, Radio Caroline, 1984; by Third ear [CC BY-SA 3.0], from Wikimedia Commons

Première radio pirate anglaise, Radio Caroline fut créée par l'Irlandais Ronan O'Rahilly au printemps 1964. Elle émettait à partir d'un bateau ancré dans les eaux internationales de la Mer du Nord au large du Royaume-Uni et retransmettait alors essentiellement des programmes de musique anglo-saxonnes en continu.

A la Bpi

En venant à la Bpi, vous pourrez consulter ces livres consacrés à l'histoire des radios libres, le quatrième évoque plus précisément Radio Caroline mais d'un point de vue personnel.

Pirates des ondes
Daniel Lesueur, L’Harmattan, 2002
Présente l’histoire des radios pirates au 20e siècle, dans le monde.
A la Bpi, niveau 2, 09.1 LES


La Bataille des radios libres
Thierry Lefebvre, INA ; Nouveau Monde éditions, 2008
Fruit d'une longue enquête, cet ouvrage présente le récit d'une lutte, parsemée d'embûches, dont l'aboutissement mena à une transformation radicale du paysage audiovisuel.
A la Bpi, niveau 2, 09.1(44) LEF

Radios libres, 30 ans de FM : la parole libérée ?
Actes de colloque, Université Paris Diderot, 20-21 mai 2011 sous la direction de Thierry Lefebvre et Sébastien Poulain, l'Harmattan ; INA éditions , 2016
Dès son arrivée au pouvoir, le président Mitterrand met fin au monopole de la radiodiffusion. Après une première partie méthodologique, les contributeurs retracent l'histoire des radios libres françaises et comparent avec la situation à l'étranger. ©Electre 2016. Comporte une bibliographie.
A la Bpi, niveau 2, 09.1(091) LEF

Alain Bertrand, Radio Caroline
Frédéric Claquin, Plan9 entertainment, 2016
Edition bilingue français-anglais Dessins, photographies et peintures d'Alain Bertrand, inspiré depuis l'enfance par la culture pop américaine sous tous ses aspects graphiques et musicaux, et en particulier par Radio Caroline, radio pirate et offshore émettant des musiques anglo-saxonnes entre 1964 et 1990 depuis la mer du Nord. ©Electre 2016
A la Bpi, niveau 2, 09.1 BER


Disponible via le catalogue de la Bpi, mais librement consultable via le portail Persée :

Les radios pirates des années 60 : Radio London et Radio Caroline, analyse comparative
Chapman Robert, Cambridge University Press, Zeitlin Edith. 
In: Réseaux, volume 10, n°52, 1992. La radio. pp. 57-72. Accès à l'article sur Persée

Base Europresse

En interrogeant la base Europresse (articles en texte intégral accessible à la Bpi) avec l'expression "radio Caroline" et en sélectionnant toutes les archives, on obtient un résultat de 101 documents si on se limite à la presse nationale française et 531 documents pour les sources de langue anglaise !
Attention cependant les articles datent presque uniquement des années 2010, seul le journal Le Monde est accessible en intégralité dans cette base depuis 1945.

Vous pourrez lire par exemple ce récit de 1967 d'une visite pittoresque de l'écrivain Maurice Denuzière au cargo pirate :

"La navigation immobile", Maurice Denuzière, Le Monde20 janvier 1967 
"Depuis la création, il y a deux ans, de Radio-Caroline, station clandestine installée par M. O'Railhy sur un cargo, au large de l'Angleterre, des millions de jeunes amateurs britanniques ont délaissé la B.B.C. pour écouter les " pirates des ondes ". Le Monde du 19 janvier.
 

Dans le Sudoc 

Comme vous recherchez des références académiques notre recherche s’est orientée sur le catalogue collectif Sudoc

Ondes de choc : de mai 1968 à l’O.R.T.F. aux radios pirates de 1978. Quand les médias mènent le monde à l’âge du verbe
André Astoux, Plon, 1978
Permalien  Sudoc 1901776

The Ship that Rocked The World : the Radio Caroline Story : the source of the British invasion of America from the inside / as told by Tom Lodge. 
Tom Lodge,  Umi Foundation, 2003
Permalien Sudoc 139761292

L’Histoire des radios pirates : de Radio Caroline à la bande FM
Daniel Lesueur, Camion blanc, 2011
Permalien Sudoc 15244952 

Radios privées, radios pirates
Frank Ténot, Denoël, 1977
Permalien Sudoc 164356

Au cœur des radios libres
Jean Bénetière, Jacques Soncin,  l’Harmattan, 1989
Permalien Sudoc 1481290


Il existe une thèse consultable en ligne sur le site Thèses.fr :
               
Les radios libres en Italie et en France des années soixante-dix aux années quatre-vingt-dix : de la recherche de la liberté d'expression à l'affirmation de la radiophonie commerciale
Raffaello Ares Doro ; sous la direction de Fabrice d' Almeida et de Maurizio Ridolfi : Lire le résumé dans la notice Sudoc
 

Gallica

Vous pouvez accéder en ligne aux ouvrages suivants à partir de la bibliothèque numérique de la Bnf : Gallica

Devine qui va parler ce soir ? : petite histoire des radios libres
Thierry Bombled ; avec la collaboration de Bertrand Bret, Éditions Syros, 1981
Radio Caroline est citée page 44.
Permalien Gallica /bpt6k4814086r

Les Radios libres : des radios pirates aux radios locales privées
​François Cazenave, Presses universitaires de France, 1984
Permalien Gallica /bpt6k4804728f

​Les Radios locales privées
J. P. Benhaïm, Fl. Bonvoisin, R. Dubois ; Média et vie sociale, Entreprise moderne d'éd., 1985
Permalien Gallica /bpt6k33281154
 

Sur internet

Radio Caroline, radio libre ! Histoire détaillée et anecdotes sur un site personnel Edelweiss-embrun.eu

Connaissez-vous l’histoire de Radio Caroline ? par Surya, 02/08/2015, sur Agora vox 
 
Article Radio Caroline de Wikipédia

Sur Vimeo.com, vous pouvez consulter un documentaire de Pierre Cambier, Kevin Dochain, Nicolas Lejman et Salomé Vanrobays
Radio Caroline : Pirates on air (12'12, version française)
 


Cordialement,


Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Votre suggestion est très intéressante. Nous vous répondrons par mail à l'adresse que vous avez renseignée. Cordialement.

Balises : 13/11/2018 11:39

Chers collègues, conservateur aux Archives départementales de la Gironde, je m'interroge sur un lien possible entre nos sites institutionnels d’archives et votre réseau. Sur ce cas précis par exemple, comment indiquer au demandeur les éventuelles archives de Radio Caroline ? Félicitations pour tout votre travail (je connaissais déjà le Guichet du savoir lyonnais; existe-t-il d'autres bibliothèques à part les 48 avec lesquelles vous êtes en lien qui produisent ces bases de connaissance ?). Je ne connais pas d'exemple de service d’archives qui ait lancé cette politique, alors que notre courrier de réponses aux recherches et notre activité en salle de lecture gagneraient à être cumulée et mise en réseau, voire connectée avec la vôtre : sous les imprimés, souvent, les archives, qui peuvent éventuellement les remettre un peu en cause ... Cordialement

Georges Cuer : 08/11/2018 17:17
Captcha: