0   Commentaires

Les expressions du zen : les arts martiaux

Difficile, au premier abord, de trouver du zen et de l’art dans les arts martiaux ! D’ailleurs, lorsque les arts martiaux sont importés en Occident dans les années 1900, c’est pour leur redoutable efficacité en tant que nouvelles techniques de combat.
Pourtant, les arts martiaux japonais, pour ne citer qu’eux, mobilisent des notions et des expériences comme le ki, (l’énergie), ou le shin (le cœur-esprit), le ma (l’espace-temps) ou l' (l’un) et tendent vers l’élévation de l’âme et du corps. Si ces disciplines ont longtemps essentiellement servi à des fins militaires, elles sont désormais au service du bien-être et du sport. En recherchant la perfection des mouvements ou postures et le détachement de l’ego, le pratiquant atteint la sérénité et donc l’efficacité. L’adversaire, dont on utilise l’énergie dans le combat, est devenu partenaire et permet de progresser.
On distingue deux types d’arts martiaux : les arts martiaux externes qui développent force, détente et souplesse (judo, aïkido, karaté…) et internes qui privilégient la fluidité et l'efficacité (Tai chi…). Le yoga ou le qi gong s'inspirent de ces derniers, mais sans combat, à des fins hygiènistes et spirituelles. Les arts martiaux les plus connus sont japonais, chinois, vietnamiens ou coréens.

La sélection de références ci-dessous permet de retrouver l'esprit des arts martiaux asiatiques.

Captcha: