0   Commentaires
Interview

La scène, un outil pour la recherche d'emploi

Durant un atelier, les participants se font face
Photographie : Philippe Besnard
Le théâtre, espace de jeu et d’inventions, est un formidable moyen pour cultiver la confiance et l'estime de soi. D’où l’idée de le proposer à ceux et celles qui, en recherche d’emploi, doutent d’eux-mêmes. Le metteur en scène Gérard Gallego anime ainsi à la Bibliothèque publique d’information et à la Cité des Métiers de Paris une série d’ateliers gratuits, ouverts à tous et à toutes. Parfois, ces ateliers ont lieu en public. Gérard Gallego résume pour nous les enjeux de sa démarche.
 

De quelle manière la pratique du théâtre agit-elle sur l’estime de soi ?

Dès qu’on fait du théâtre, on travaille sur la confiance et l’estime de soi, puisqu’on est en représentation. On reconnaît des situations d’inconfort et, en les identifiant, on essaie de les dépasser. En fait, j’utilise le théâtre en tant qu’outil, mais je ne fais pas de théâtre, dans le sens où je ne fais pas de spectacle préparé avec des comédiens.

Comment se déroule une séance d’atelier ?

Chaque séance accueille entre vingt-cinq et quarante participants. Je ne sais rien d’eux, j’attends donc de les rencontrer, de découvrir qui ils sont, et de voir ce qu’ils viennent chercher ici. C’est en fonction de cela que j’adapte chaque séance. En général, je propose des mises en situation et des jeux collectifs qui mobilisent la confiance en soi, et qui permettent de se demander comment recevoir ou donner un geste, une information,...  Nous essayons aussi d’approfondir l’écoute auditive et kinesthésique en faisant des exercices les yeux fermés ; à d’autres moments, les participants développent l’écoute visuelle et la concentration, le fait de ne pas décrocher les regards,… Des exercices très simples à mettre en pratique.

En quoi une présentation en public consiste-t-elle ?

Je rencontre les participants peu de temps avant la représentation, je ne sais donc jamais précisément en quoi elle va consister, et c’est pour cela que c’est une présentation de travail, plutôt qu’un spectacle fini. La séance se veut interactive : les spectateurs peuvent participer aux exercices s’ils le souhaitent. De mon côté, je suis là pour commenter ce qui se passe, et expliquer au public ce qui se joue en temps réel : ce qu’on fait, pourquoi on le fait, etc. Le “théâtre social” se situe donc entre un travail “artistique” de direction d’acteurs, et un travail plus anthropologique. Il y a un réel objectif pédagogique ; et je souhaite aussi que ce soit drôle !

 

Tags :
théâtre
recherche d'emploi
Captcha: