0   Commentaires
Image
Appartient au dossier :
Publié le

Vivre low-tech 5/5 : les toilettes sèches

Toilettes sèches
Toilettes sèches, photo : Low-tech Lab
Tags :
environnement
La dernière image de notre série présente des toilettes sèches, un dispositif low-tech qui évite le gaspillage d'eau potable.
Une low-tech, de l'anglais « low technology » (« basse technologie »), est un système simple et accessible en terme de coût et de savoir-faire qui permet de répondre à un besoin de base : accès à l’eau, à l’énergie, à l’alimentation. C’est aussi une philosophie fondée sur la coopération et sur un mode de vie sobre et durable.

​En marge de la rencontre « Osez les low-tech » organisée par la Bibliothèque publique d'information en juin 2019, l'ingénieur Pierre-Alain Lévêque présente à Balises quelques innovations conçues avec le Low-tech Lab, un projet collaboratif visant à promouvoir les low-technologies, dont il est co-fondateur.
 
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Les toilettes sèches fonctionnent sans eau et ne sont pas reliées à un système d’épuration. Le principe est de mélanger des déchets végétaux secs (copeaux de bois, paille, terre, cendre...) aux matières organiques (selles et urine) afin d'obtenir une matière recyclable. Le compost produit par ce dispositif peut par exemple servir à nourrir la terre d'un jardin.
Dans leur habitat low-tech, Pierre-Alain Lévêque et le collectif du Low-tech Lab ont naturellement opté pour ce système :
 
Aujourd’hui, le principe des toilettes sèches est assez connu et est proposé lors de manifestations publiques, comme les festivals. Cependant, il faut continuer à le promouvoir auprès des particuliers, car au moins 20 % de la consommation d’eau d’un habitat part dans les toilettes.
Bien entendu, ce système est plus facile à mettre en place à la campagne, où l’on peut plus facilement revaloriser la matière organique.
Vivre low-tech en ville est possible, mais cela doit se réfléchir de manière collective. Des installations low-tech, comme un chauffe-eau solaire, peuvent être imaginées sur des habitations collectives lors de projets de rénovation par exemple.

 

En savoir plus :

Découvrez le projet du Low-tech lab
Assistez à la rencontre sur les low-tech à la Bpi

Auteur :
Captcha: