Image

André Devambez dans le domaine public en 2015

Un artiste entré dans le domaine public en janvier 2015 vous est présenté chaque semaine de février à travers une de ses œuvres. Cet artiste est sélectionné dans la liste du Calendrier de l’avent du domaine public.

André Devambez
(26 mais 1867 – 27 septembre 1944)

André Devambez est un peintre et illustrateur français reconnu. Il a évolué dans un environnement artistique. Son père était le fondateur de la Maison Devambez qui effectuait des travaux de gravure et d’impression et André a travaillé avec lui dès son plus jeune âge. Il a parfait sa formation artistique en étudiant à l’Ecole nationale des beaux-arts où il exerça plus tard les fonctions de professeur. l’État lui a passé de nombreuses commandes et notamment le portrait du Maréchal Pétain en 1932. Il fut élu membre de la Société des artistes français en 1899 et nommé peintre officiel du Ministère de l’air en 1934.

Son tableau le plus célèbre est La Charge (1902). Il est exposé au Musée d’Orsay qui possède huit autres tableaux. Il représente la charge de la police, réelle ou fictive, contre des émeutiers ou manifestants, boulevard Montmartre, à une période agitée où ce genre de scène était courante. Cette scène se déroule à la lueur des vitrines et semble vue du haut d’un immeuble. On y voit des réverbères, des colonnes Morris, des badauds… On aurait pu la qualifier de scène de vie quotidienne s’il n’y avait cette violence. 
Le site L’histoire par l’image propose une analyse de cette œuvre.

Devambez s’attache à la représentation des scènes ou objet de la vie moderne. 
Pour la nouvelle ambassade de France à Vienne, André Devambez a réalisé douze panneaux décoratifs sur le thème « La vie et les inventions modernes » en 1910, qui furent renvoyés en France dès 1912, car jugés inappropriés et choquants. Sur ceux-ci fuguraient des avions, métro, canots automobiles. À voir sur le site de l’Ambassade de France à Vienne, dans sa visite virtuelle, Les canots automobiles (une vue rapide à 2.01 du début de la vidéo).

La foule, les mouvements de foule ou de troupes se retrouvent également dans les œuvres de Devambez : L’escorte du président Wilson, place Saint-Augustin, 14 décembre 1918, par exemple ou ses gravures ou aquarelles sur la Première guerre mondiale. Mais aussi dans ses dessins lorsqu’il contribuait au journal Le Rire.

Tournée électorale, dessin
Publié dans Le Rire n° 585, du 18 avril 1914, reproduit dans Gallica.bnf.fr, Bnf/BDIC

André Devambez était aussi auteur illustrateur de livres pour enfants (Auguste a mauvais caractère, Histoire de la petite tata et du gros Patapouf, …) et illustrateur pour des auteurs reconnus :  Emile Zola pour La fête à Coqueville ou  Claude Farrère pour Les condamnés à mort

Voir plus d’œuvres :

Sur la fiche du Calendrier de l’avent du domaine public
Les tableaux de Devambez sur L’Histoire par l’image
Devambez au Musée d’Orsay
Les numéros du journal Le Rire dans Gallica
Quelques illustrations tirées d’ Auguste a mauvais caractère parmi d’autres ilustrations de la même époque
Sur le site Ma galerie à Paris

Publié le 14/01/2015

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet