0   Commentaires
Brève

15 minutes chrono pour découvrir une œuvre

15 minutes : c’est le temps que les conférenciers du Centre Pompidou consacrent à chacune des quatre œuvres présentées gratuitement aux lecteurs de la Bpi qu’ils emmènent au musée deux fois par semaine, dans le cadre de l'opération 15 min chrono.
Quel effet une œuvre provoque t-elle sur le public qui la découvre en 15 minutes ? Balises a relevé les mots employés par les visiteurs qui découvrent Accord réciproque de Vassily Kandinsky (1942) et vous fait part de ce retour d'expérience. 
Kandinsky - Accord réciproque
Wassily Kandinsky, Accord réciproque (1942) via Wikimedia Commons (Domaine public)


Accord réciproque (1942) est une œuvre emblématique de l’art « ​abstrait » dont l’auteur, Kandinsky, est l’un des pionniers. L’abstraction libère l’artiste de la représentation du réel et lui permet d’exprimer plutôt des « sensations », comme le permet une « composition musicale ».

À l’instar de la poésie de Baudelaire, ce tableau évoque des « correspondances entre les sens » par le mélange de ses formes évocatrices d’instruments musicaux (une « fanfare », par exemple) avec des couleurs aux tons très nuancés.
 
Malgré son apparence « plate », l'œuvre suggère du mouvement avec des traits et des formes d’éventails qui semblent s’ouvrir. La « fluidité » entre les formes géométriques crée une « résonance sereine » dans l’espace, et en même temps une « ambiance de fête » se dégage grâce aux « ​pièces éparpillées » comme des « confettis ».
 
Captcha: