Article
Appartient au dossier :

La galerie Martel, de Rina Zavagli

La galerie Martel présente et valorise les arts graphiques sous toutes leurs formes depuis plus de dix ans. 
Notre série estivale consacrée aux galeristes qui ont façonné le marché de l’art depuis la fin du 19e siècle accompagne le parcours Galeries du 20siècle proposé au sein des collections modernes du Centre Pompidou jusqu’en 2020.
Rita Zavagli est acheteuse d’art dans la publicité quand elle commence à s’intéresser aux arts graphiques. En rencontrant son mari, l’artiste et auteur Lorenzo Mattotti, elle se familiarise avec le milieu de la bande dessinée. Elle fréquente de nombreux dessinateurs qui déplorent l’absence d’espace consacré à leur art, même si quelques galeries, comme celles de Christian Desbois ou Daniel Maghen, exposent et vendent des planches aux collectionneurs.

En 2008, Rita Zavagli ouvre la galerie Martel située dans la rue du même nom, dans le 10e arrondissement de Paris. La première exposition qu’elle monte est consacrée à l’auteur argentin Alberto Breccia qu’elle rencontre peu avant sa disparition. La ligne artistique de la galerie se construit alors naturellement après cette première exposition : faire découvrir l’expression graphique sous toutes ses formes — dessin, bande dessinée, peinture, animation — au plus grand nombre, lors d’installations qui empruntent les codes scénographiques des galeries d’art contemporain. Les œuvres sont valorisées au moyen d’accrochages soignés et de mises en scène qui font ressortir le propos des artistes. Rapidement, la galerie Martel devient un lieu de valorisation de l’expression graphique incontournable à Paris. Des expositions sont aussi proposées hors les murs et en collaboration avec des musées. Par exemple, Rina Zavagli est commissaire de l’exposition consacrée à Art Spiegelman à la Bibliothèque publique d’information en 2012. 

La galerie Martel présente des artistes qui adoptent une vision non cloisonnée du dessin. Certains ont une approche illustrative, d’autres narrative, tous ont une démarche artistique que la galerie valorise et présente dans des vidéos de médiation diffusées dans l’espace d’exposition.
Sur les murs de la galerie, se sont succédés de grands noms de l’illustration et de la BD comme Art Spiegelman, Tomi Ungerer, Chris Ware, Emil Ferris, Lorenzo Mattotti. La galerie joue par ailleurs pleinement son rôle de défricheuse de talents et encourage des artistes comme Manuele Fior, Brecht Evens ou Yann Kebbi.

Aujourd’hui, une quinzaine de galeries promeuvent les arts graphiques à Paris, mais la galerie Martel occupe toujours une place centrale et motrice dans le milieu. Rina Zavagli multiplie les collaborations avec les galeries à l’étranger afin de faire rayonner le travail des artistes sur la scène internationale.
 

 

Rina Zavagli
Rina Zavagli, avec l'aimable autorisation de la galerie Martel, D.R.

Les artistes

Nina Bunjevac, Simon Hanselmann, Daniel Clowes, Florence Cestac, Dave McKean, Anke Feuchtenberger, Nicolas de Crécy, Stefano Ricci, Manuele Fior, Chris Ware, Thomas Ott, Robert Crumb, Roland Topor, José Muñoz, Milton Glaser, Tomi Ungerer, Gabriella Giandelli, Charles Burns, Blutch, etc.

Quelques dates

2008 : ouverture de la galerie Martel dans le 10arrondissement de Paris
2009 : première exposition consacrée à un artiste : Alberto Breccia
2012 : Rina Zavagli est commissaire de l'exposition Art Spiegelman à la Bpi du Centre Pompidou
2018 : la galerie publie un coffret contenant les cinquante-six cartons d'invitation aux expositions passées, à l'occasion de son dixième anniversaire