0   Commentaires
Image
Appartient au dossier :
Publié le

Tadao Ando, Jeux de lumière 2/3 : La luminosité méditative

Vue vers le plafond éclairé de lumière à l'intérieur de cette architecture cylindrique
Espace de méditation, UNESCO, 1995 Meditation Space, UNESCO, 1995 © Photo : Tadao Ando
Cette semaine, dans cette série qui explore les créations architecturales de Tadao Ando, la photographie est celle de l’Espace de méditation, situé dans le 7e arrondissement de Paris et construit en 1995.
L’originalité de l’architecture de Tadao Ando vient, en partie, de la relation qu’il établit entre l’obscurité et la lumière. Comment celle-ci influence-t-elle notre perception de l’extérieur et de l’intérieur du bâtiment ?
En lien avec l’exposition Tadao Ando : Le défi, Balises a choisi trois photographies de réalisations architecturales prises chacune de différents points de vue : vue aérienne, vues de l’extérieur et de l’intérieur. Ces images dévoilent la complexité des créations de Tadao Ando.
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La photographie est prise à l’intérieur de l’Espace de méditation. Ce projet a été commandé pour symboliser la paix et commémorer le 50ème anniversaire de l’adoption de l’acte constitutif de l’UNESCO. Encore une fois, l’architecte joue subtilement avec la luminosité naturelle pour créer une atmosphère méditative dans cet espace en béton de forme cylindrique. La lumière y pénètre à travers une ouverture circulaire entre le mur et le toit. Celui-ci est constitué d'une dalle qui semble flotter.

Nous voyons donc un halo lumineux qui éclaire avec douceur ce lieu sombre et exigu. L'atmosphère intime permet au visiteur de s’isoler et l'invite à réfléchir au pouvoir destructeur de l’être humain. En effet, en construisant le bassin de l’étang artificiel qui entoure cet espace avec du granit qui a subi les effets de la bombe atomique d’Hiroshima, Tadao Ando établit un lien symbolique avec les conséquences catastrophiques de la Seconde Guerre mondiale au Japon. Au calme et à l’abri des forces destructrices, nous méditons, éclairés d’une subtile lumière pleine d’espoir provenant de l’extérieur.
Auteur :
Captcha: