0   Commentaires
Brève

8 droits culturels pour humaniser l'action publique

La Déclaration de Fribourg des droits culturels, qui donne corps aux droits culturels, a été publiée en 2007. Elle établit notamment une liste de huit droits culturels en rassemblant ceux déjà reconnus dans les textes et traités internationaux et réclame leur reconnaissance et leur mise en œuvre. 
La Déclaration de Fribourg sur les droits culturels est élaborée et adoptée en 2007 par un groupe de travail international, organisé à partir de l’Institut Interdisciplinaire d’Éthique et des Droits de l’Homme de l’Université de Fribourg (IIEDH). Les rédacteurs souhaitent offrir une visibilité et une cohérence à ces droits, mais également acter l'importance de la culture sur les autres droits fondamentaux de l'homme.

Les huit droits identifiés dans ce document se résument ainsi :
  1. Le droit de choisir et respecter son identité culturelle
  2. Le droit de connaître et voir respecter sa propre culture, ainsi que d’autres cultures
  3. Le droit d'accéder aux patrimoines culturels
  4. Le droit de se référer, ou non, à une ou plusieurs communautés culturelles
  5. Le droit de participer à la vie culturelle
  6. Le droit d’éduquer et se formerdans le respect des identités culturelles
  7. Le droit de participer à une information adéquate (s’informer et informer)
  8. Le droit de participer au développement de coopérations culturelles 
Les signataires de la Déclaration, à travers ce texte, interpellent les acteurs de la vie publique, associative ou civile et les incitent à intégrer et respecter ces droits et ceci, à tous niveaux : dans l'organisation politique, économique, sociale et culturelle et à l'échelon local, régional, national ou international. Cette déclaration a contribué à une meilleure connaissance des droits culturels et à changer le regard de certains acteurs sur la politique de leur ville ou leur politique culturelle.
Captcha: