0   Commentaires
Vidéo
Rencontre avec Nicolas Vadot, dessinateur de presse et vice-président de l'association Cartooning for Peace

Le dessin de presse est-il universel ?

Publié le 
Cartooning for Peace milite pour un dessin de presse « comme moyen d’expression d’un langage universel ». Mais le dessin de presse peut-il vraiment être un médium universel ? 
Nicolas Vadot, dessinateur de presse et vice-président de l'association Cartooning for Peace nous donne son point de vue et celui de l'association. 

Nicolas Vadot collabore au quotidien financier belge L'Écho et à l'hebdomadaire Le Vif/l'Express. Il est aussi auteur de bande dessinée. 
Son expérience de dessinateur et son activité au sein de l'association Cartooning for Peace lui permettent de nous éclairer sur le métier de dessinateur de presse et ses conditions d'exercice dans différents pays.   
logo de Cartooning for peace


L'association Cartooning for Peace/ Dessins pour la paix est née en 2006, à l'initiative de Plantu et de Kofi Annan.  
C'est un réseau international de dessinateurs de presse engagés, qui combattent, avec humour, pour le respect des cultures et des libertés. 
Ce réseau soutient les dessinateurs empêchés d’exercer librement leur métier ou dont la liberté est menacée. 


Ses missions :
- organiser des expositions et des rencontres de dessinateurs de presse de toutes les nationalités avec le public ;
- développer des activités pédagogiques autour du dessin de presse dans les établissements scolaires ; 
- offrir soutien et assistance juridique aux dessinateurs de presse travaillant dans des contextes difficiles.


 
Captcha: