0   Commentaires
La Mort de Roland, Grandes Chroniques de France, enluminées par Jean Fouquet
La Mort de Roland, Grandes Chroniques de France, enluminées par Jean Fouquet, Tours, vers 1455-1460 Paris, BnF, département des Manuscrits
Dossier

De Roland à Orlando

Publié le 
Le nom de Roland est irrémédiablement lié à la gloire du héros chevaleresque, sacrifiant sa vie à Roncevaux. Ce nom, incarnant l'essence de l'épopée médiévale, a franchi plus d'un millénaire au travers de nombreux avatars et a laissé une postérité encore vivace.
Si le Roland de Roncevaux est le plus connu, le personnage fait figure de héros originel pour nombre d'oeuvres littéraires postérieures. De ces créations, la musique s'est emparée pour donner naissance à une multitude d'opéras narrant les aventures les plus fabuleuses, les amours les plus déchirants, les exploits les plus glorieux, non seulement de Roland mais aussi de son entourage.
Du Roland des débuts on ne sait pas grand chose. Personnage historique ou pas, personnage de récit qui apparaît au 12e siècle mais dont les origines restent obscures, ce n'est qu'à partir des traces écrites de la Chanson de Roland que se dessine une trame continue de textes, évoluant sans cesse, transformant les situations et les personnages mais plongeant tous leur racines dans ce Roland inaugural.
Il deviendra alors Orlando, le paladin fou.