0   Commentaires

Comment définir la folie ?

Je me demande comment définir la folie. Pourriez-vous m'indiquer des livres ou certains sites qui pourraient répondre le plus simplement possible à cette question ? 
Extraction de la pierre de folie, de Jérôme Bosch
Hieronymus Bosch [Public domain], via Wikimedia Commons
 

Pour répondre à votre question, nous vous proposons d'étudier les définitions données du terme "folie", puis nous vous transmettrons des références d'ouvrages consacrés à ce sujet dans les collections de la Bpi.

Des définitions du terme "folie"

Article "folie" - Dictionnaire de psychologie Larousse, 2003 

Folie, trouble de l'esprit, déraison.
Ce terme trop vague, n'est plus guère employé en langage médical, sauf dans quelques expressions telles que "folie des grandeurs" ou "folie circulaire". La psychiatrie moderne a converti la déraison en maladie mentale. Elle a classé les affections en psychoses* et névroses*, imaginé toutes sortes de traitement (...) mais elle reste incapable de dire pourquoi telle personne est folle.

Article "folie"- Encyclopedia universalis (8 pages/ auteur : A. De Waelhens), le début de l'article est disponible en ligne sans abonnement. 

Le terme de folie, bien antérieur à l'institution du langage scientifique de la psychiatrie moderne, n'a jamais eu vraiment cours dans celui-ci. Cette relative incompatibilité a une très grande signification. L'idée d'assimiler la folie à une maladie, de vouloir coûte que coûte qu'elle soit semblable en son principe aux autres maladies, en dépit de différences qui demeurent irréconciliables envers et contre tout, cette idée, quoique fort ancienne, n'a jamais pu s'imposer absolument. Même l'emprise décisive que la pensée scientifique exerce sur la culture occidentale n'a pu parvenir à opérer cette complète assimilation. Le concept de maladie mentale ne recouvre donc pas purement et simplement celui de folie.
(...)
Bien que l'idée que l'Occident s'est faite de la folie ait connu de très importantes variations, elle n'a jamais cessé d'apparaître en liaison avec celle de la raison. La folie est l'autre de la raison, mais un autre dont le rapport à celle-ci varie selon les époques. La folie peut être un autre qui conteste la raison à l'intérieur d'elle-même. Elle peut être encore ce visage de ténèbres, cette certitude de mort, cette bête de désir, que la raison s'efforce de vaincre mais sur lesquels il n'y a pas de victoire définitive. Il y a donc une vérité de la folie, vérité tragique et d'avertissement. De là, l'extrême ambiguïté qui caractérise l'attitude de toutes les sociétés et de toutes les cultures vis-à-vis des fous. On les chasse, ou on les exhibe comme l'image de ce qui menace chacun. Ou encore, on leur donne la parole là où elle est retirée à tous les autres : les bouffons des princes et des rois. Elle témoigne de la perpétuelle illusion de l'homme, mais aussi de son contraire : « la folie de la croix ». Le sage, tel Érasme, peut la regarder de loin et s'en divertir.


Article "folie"  dans le Dictionnaire de la psychanalyse (7 pages/ Albin Michel, 2001/ 2e éd.)
Une exploration en 196 articles des concepts et problèmes de la psychanalyse (inconscient, narcissisme, pulsion, socio-analyse, surmoi...), des œuvres des psychanalystes, de Freud à Lacan et des relations avec diverses disciplines (littérature, peinture, religion...).

En complément, voici un ouvrage synthétique consultable à la Bpi depuis un poste fixe via le portail Cairn :
La Folie
Rolan Jaccard, P.U.F., coll. "Que Sais-je ?", 2004
Vous le trouverez aisément, dans la plus proche bibliothèque, en interrogeant le SUDOC (catalogue collectif de l'enseignement supérieur) et en cliquant sur l'onglet "Où trouver ce document" :
Notice de la dernière édition de La Folie (Que sais-je) 

En introduction : La folie jouit d’un certain prestige culturel ; elle promet, croit-on, un univers primordial, une existence sauvage, ouvrant un horizon infini d’expériences. Dans la nuit de la raison, l’homme est supposé communiquer avec les forces génératrices que la nature refuse à l’entendement. Dans cette perspective, le fou apparaît comme une figure quasiment mystique et le délire se métamorphose en acte créateur. Cette fascination de la folie, comme expérience spirituelle, comme déconstruction de systèmes opposés, comme refus radical, ne peut que se trouver exacerbée par les conditions de vie réelles – et médiocres – de chacun ; elle appartient, tout comme la religion, au registre de l’illusion. Céder à la fascination par la séduction esthétique de la folie, c’est méconnaître ce qui dans la folie s’abolit. C’est succomber à la tentation idéaliste. À cet égard, il faut se garder de “roman–tiser” le vécu ou les expériences des malades –mentaux.

Liste d'ouvrages en consultation à la Bpi

Le Pouvoir psychiatrique : cours au Collège de France, 1973-1974
Michel Foucault, Gallimard, 2013
Contient le résumé du cours publié dans L'Annuaire du Collège de France, 74e année, Histoire des systèmes de pensée, année 1973-1974. Complémentaires de l'Histoire de la folie à l'âge classique (Gallimard, 1988/ 583 p.), ces textes de Foucault prolongent sa réflexion sur l'institution psychiatrique. 
À la Bpi, niveau 2, 1"4" FOUC 1

Histoire de la folie : de l'Antiquité à nos jours
Claude Quétel, Tallandier, Paris, 2012
L’histoire médicale de la folie n’est pas tant le récit de ses progrès que celui de ses erreurs, de ses renoncements, de ses retours en arrière, que ce soit dans le domaine des théories médicales, dans celui des réponses thérapeutiques ou encore dans celui des réponses sociales " (p.18) : c’est ainsi que Claude Quétel, ancien directeur de recherches au CNRS et spécialiste de l’histoire de la psychiatrie et des structures et processus mentaux, rend compte de toute la complexité et du cheminement de l’histoire de la folie. Cette dernière ne résulte pas d’une simple évolution de la curabilité de la folie mais bien des sinuosités, des directions et choix (bons ou mauvais) pris par les sociétés et les institutions (dans le cadre des politiques de santé).
À la Bpi, niveau 2, 616.8(091) QUE

Ces maladies mentales nommées folie
Evelyne Caralp, Milan, Toulouse, 2002
Propose une présentation des différentes maladies mentales, névroses, psychoses, états limites, perversion..., un rappel de leurs causes, selon les différents courants disciplinaires et théoriques, ainsi qu'un panorama des traitements actuels : cure analytique, psychothérapie, chimiothérapie.
À la Bpi, niveau 1, ENC A ESS 140

Un autre regard sur la folie
Bruno Bettelheim, Daniel Karlin, Stock, 1975
À la fin de 1974, par la grâce d'une soirée de programme minimum, tous les Français virent sur les trois chaînes de télévision l'émission réalisée par Daniel Karlin sur l'école orthogénique de Chicago où Bruno Bettelheim employait sa vie à ouvrir au monde des enfants autistiques. Ceux qui n'ont pu oublier cette émission en retrouveront ici le texte réécrit et augmenté. Les lecteurs de Bruno Bettelheim y trouveront un raccourci particulièrement chaleureux et vivant de ses idées et de ses recherches.
À la Bpi, niveau 2, 376.4 BET

Nouvelle Histoire de la psychiatrie
Claude Quétel, Jacques Postel, Dunod, Paris, 2012
Ce document retrace, des origines à l'époque contemporaine, toute l'évolution de l'approche des maladies mentales et de la pratique psychiatrique dans le monde occidental et les pays de l'Est.
À la Bpi, niveau 2, 616.8(091) POS

L'Âge de la folie : l'histoire de l'hospitalisation psychiatrique involontaire à travers un choix de textes
Thomas Szasz [traduction de l'américain par Judith Ochs], Presses Universitaires de France, 2008
Durant les trois cents dernières années, l'internement de force, les "cures", la répression politique et la dégradation de l'individu portées au niveau du rite ont été rationalisés et justifiés par le recours aux grands dogmes de la psychiatrie. Ce livre est un témoignage vivant de l'injustice, de l'inhumanité, de l'insensibilité de l'homme dans son effort pour "sauver" les siens de la "folie". Szasz brosse ici un tableau clair et dramatique des origines et du développement des attitudes qui sont devenues les nôtres face aux interventions psychiatriques involontaires. Le matériau qu'il a réuni s'étend sur trois siècles et plusieurs continents et inclut des textes encore inédits [...]. [Résumé de l'éditeur]
À la Bpi, niveau 2, 616.8(091) SZA

Le Discours du fou au Moyen Age : étude comparée des discours littéraire, médical, juridique et théologique de la folie
Jean-Marie Fritz, Presses Universitaires de France, 1992
La folie médiévale n'est pas encore l'objet d'un discours spécifique, mais elle est l'objet potentiel de tous les discours, ceux de la littérature, du droit, de la médecine et de la théologie. Le fou, figure marginale, est paradoxalement à la croisée des discours.
À la Bpi, niveau 3, 81.043 FRI

La Folie : histoire et dictionnaire
Jean Thuillier, Laffont,1996
Le public curieux s'interroge et veut comprendre la folie, qui souvent fait peur. Mais la maladie mentale est compliquée, mystérieuse, et le vocabulaire des psychiatres, aride et obscur. C'est pour dédramatiser la folie, la maladie mentale et la psychiatrie que ce livre a été écrit. La première partie, ponctuée de "témoignages et documents", retrace une histoire de la folie et de la psychanalyse à travers les âges et la découverte des médicaments (psychotropes, tranquillisants), mais aussi des poisons de l'esprit (stupéfiants, lsd). La deuxième partie, consacrée à l'actualité et au devenir de la psychiatrie, donne la description de toutes les maladies mentales et fournit des conseils pratiques sur la dépression, les toxicomanies, les délires, la paranoïa, la schizophrénie, etc. D'autres chapitres abordent les thérapeutiques psychiatriques : antipsychiatrie et criminologie, ainsi que la sémantique, que la folie dans ses rapports avec la littérature, l'art et le cinéma. La troisième partie, "dictionnaire", complète ce panorama avec ses 1 500 entrées : il donne la description et l'explication de termes curieux et rares (tels que l'amok, le latah, le koro et le kuru, de comportements déments ou pathologiques) ainsi que la biographie des psychiatres célèbres.
À la Bpi, niveau 2, 616.8(091) THU


En complément : Folie au cinéma
À titre informatif vous pouvez consulter la liste de ressources filmographiques présentée via la communauté du web pédagogique, sur le blog Folie au cinéma : quand la folie fait son cinéma 

Voici une courte filmographie d'œuvres mettant en scène la folie, des années 1920 à 2010, parmi lesquelles : 

L’ennemi public (The Public ennemy), de William A. Wellman, 1931 (96 min)

Monsieur Verdoux, de Charles Chaplin, Chaplin - United Artists, 1946 (124 min)

Psychose (Psycho), d'A. Hitchcock, Shamley Productions, 1960 (109 min)

Vol au dessus d’un nid de coucou, de Milos Forman, Fantasy Films, United Artists 1975 (133 min)

Shutter Island, de Martin Scorsese, Poenix Pictures, 2010 (130 min)


Cordialement,

BiblioSésame - Bibliothèque publique d'information

Captcha: