0   Commentaires

Quels sont les textes de référence sur le comportement des foules ?

Je recherche des articles de psychologie sociale sur le comportement des foules suite à une catastrophe naturelle. Pouvez-vous m'indiquer des références ? 
Cityscape : image digitale de personnages floutés..
Cityscape : blurred people
Pixabay/CC0
 

Aux origines des théories psychosociologiques

En introduction à votre demande, je vous renvoie aux théories des sociologues et philosophes Gustave Le Bon (1841-1931) et Gabriel Tarde (1843-1904). En vous intéressant à leurs écrits, vous remarquerez que leurs travaux sont à l'origine des notions sociologiques sur le comportement des foules.
Je vous conseille en particulier de prendre connaissance de l'ouvrage de Gustave Le Bon : La Psychologie des foules (1895) et de l'introduction à l'ouvrage, par ce texte inédit de M. Bernard Dantier (2002), docteur en sociologie de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, membre de l'équipe d'enseignement et de recherche EURIDÈS de l’Université de Montpellier, membre de l'Association Française de Sociologie, professeur de lettres, écrivain.
L'ouvrage est numérisé et accessible dans les Collections des auteurs classiques de l'Université du Québec

Quelles analyses critiques de l'ouvrage de G. Le Bon ? 

Sur le blog EPIcentre (d'étudiants en Institut d'Etudes Politiques Internationales) l'article Critique de la Psychologie des Foules de G. Le Bon vous permettra de prendre connaissance des concepts définis et du contexte dans lequel lire et appréhender ces théories :
dans certaines circonstances, le groupe d’individus acquiert des caractères nouveaux qui n’ont rien à voir avec les caractères propres à chacun de ses membres pris individuellement (...)La collectivité devient une foule organisée ou « foule psychologique » et répond à la « loi de l’unité mentale des foules » "
Certains bémols peuvent toutefois être mis en exergue au sujet de la vision de Le Bon :
(...) en même temps qu’elle divise la société en deux, la psychologie des masses de Le Bon ne fait aucune distinction entre les individus en fonction de leur statut matériel et intellectuel lorsqu’ils sont en foule. En d’autres termes, Le Bon, en érigeant une barrière entre les masses et les élites nie simultanément les atouts de la pensée sociale et le potentiel d’action du sujet. Ce point a été l’objet particulier de la critique de chercheurs tels que Moscovici, Rouquette ou encore Barrows.

Elargir le champ de la recherche

Pour davantage d'informations au sujet des travaux de Tarde, Le Bon, Moscovici, Rouquette ou Barrows et de leur impact pour les sciences de la psychologie des foules, je vous invite à consulter la base de données payantes Cairn consultable à la Bpi ou bien dans une autre proche de chez vous.
Voici une sélection d'articles et de comptes-rendus d'ouvrages qui illustrent le domaine de la recherche concernant ces textes fondateurs :

«Les foules et la démocratie», Mil neuf cent. Revue d'histoire intellectuelle, n° 28, janvier 2010 
Ce numéro de la revue propose des thèmes tel que : Les foules sont de retour (Olivier Bosc), Foule, public, opinion (Jacques Julliard), futurisme et esthétique de la foule (Claudia Salaris)...
Certains numéros antérieurs de la revue sont consultables en accès libre sur Persée.

 « Croyance et psychologie des foules », Laxenaire Michel, Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, nr. 49, février 2007, p. 9-9
La « psychologie des foules » est un concept qui a été créé par le sociologue français Gustave Le Bon en 1895. À la même époque, Tarde, sociologue et criminologiste, soutint des thèses analogues. Le but de cet article est de montrer que les théories de ces anciens auteurs n’ont que peu perdu de leur actualité et que sous réserve de certaines modifications elles peuvent toujours s’appliquer aux foules actuelles.

« Gabriel Tarde et la société parisienne à la fin du XIXe siècle : "rapides moments de vie sociale", 1894-1897 », Louise Salmon , Revue d'Histoire des Sciences Humaines, nr. 13, février 2005, p. 127-140
1894 est une année charnière dans la carrière de Gabriel Tarde, muté à Paris au Ministère de la Justice. Elle l’affirme et le confirme aux yeux d’un nouveau public comme un professeur et un conférencier parisien de renom ; enfin, elle révèle et énonce surtout la perception tardienne du social dont le terrain d’analyse sociologique est cette société parisienne au sein de laquelle il se meut...

La pensée sociale, Michel-Louis Rouquette  [ss la dir de], Toulouse, ERES « Hors collection », 2009, 248 p
Trente-cinq ans après en avoir proposé la notion, Michel-Louis Rouquette présente ici un échantillon actualisé des travaux sur la pensée sociale à travers des titres tel que : Mémoire, oubli et identité sociale (Patrick Rateau), La notion de nexus (Rafael Pecly Wolter), Nexus et différenciation intergroupes (Gregory Lo Monaco), L'étude des rumeurs (Jean-Bruno Renard), Le rôle de l'implication personnelle dans l'expression de la pensée sociale sur les risques (Andrea Ernst-Vintila).

En matière de prévention et de gestion de crise (sanitaire)

Pour des ressources plus ciblées en gestion de crise et de prévention sanitaire, je vous propose d'étudier les liens suivants :

"Un exemple d’effets de dominos : la panique dans les catastrophes urbaines", Damienne Provitolo, Chargée de recherche CNRS, Centre Nationale de la Recherche Scientifique, Université de Franche-Comté.Cybergeo : Revue européenne de géographie / European journal of geography, UMR 8504 Geographie-cites, 2005, 19 p. fichier pdf

"Des foules solidaires"Cerveau&Psycho, n°43 -  : synthèse d'un ouvrage des deux spécialistes en psychologie sociale, John Drury et Stephen Reicher
Extrait : La plupart des gens ne paniquent pas en cas d'urgence. Dans une foule, chacun fait généralement preuve d'une remarquable capacité d'organisation et d'assistance.
Médecine de catastrophe, René Noto, Pierre Huguenard et Alain Larcan, Masson, 1994
Cet abrégé dresse un panorama détaillé des spécificités propres à la médecine de catastrophe : types de catastrophe, causes de survenue, conséquences sur le milieu géographique, humain, social, voire politique  notice Sudoc

Catastrophes. Aspects psychiatriques et psychopathologiques actuels, D. Cremniter, J.-M Coq, N. Chidiac, A. Laurent
Document archivé par la Bibliothèque universitaire de l'Université de Bourgogne. Un travail mené à la lumière de l'expérience des Cellules d'Urgence Médicopsychologiques (CUMP) créées en 1995.

Voici enfin un lien qui vous permettra d'écouter un débat qui a eu lieu à la Bibliothèque publique d'information et qui aborde en partie votre sujet : 
Catastrophes naturelles et gestion du risqueEclairages pour le XXIe siècle,14/11/2011.



Cordialement,
BiblioSésame - Bibliothèque publique d'information

 

Captcha: