Article

Rosetta et la comète

Qui est Rosetta ? Quels plans a-t-elle tirés sur la comète? Pourquoi va-t-on parler d'elle pendant toute l'année 2014 ?
Rosetta est une sonde spatiale chargée de se placer en orbite autour de la comète Churyumov-Gerasimenko, aussi nommée 67P afin d'envoyer un petit atterrisseur, Philae, se poser sur son sol pour en analyser, sur place, des échantillons.
Pourquoi cette mission est-elle si importante ? Parce qu'elle permettra d'en savoir plus sur le processus de formation du système solaire, dont les comètes sont contemporaines, et peut-être sur l' émergence de la vie sur terre. C'est aussi une grande première mondiale et une prouesse technologique.
/files/live/sites/Balises/files/Images/Sciences%20et%20techniques/rosetta.jpg
Illustration de l'atterrisseur Philae sur la comète © CNES/ill./DUCROS David, 2014

Son voyage est long et périlleux. Lancé le 2 mars 2004 par Ariane 5, elle s'approche de son orbite finale. Mise en hibernation le 8 juin 2011 pour économiser son énergie, elle "s'est réveillée" le 20 janvier 2014. Le 28 mars, ce fut au tour de Philae d'être réactivé. En juillet, les premières images résolues de la comète nous parvennent. En septembre, la sonde va se placer en orbite autour de la comète et en novembre 2014 son atterrisseur se posera sur son sol.

Rosetta va-t-elle résister aux particules cométaires qui vont se multiplier à l'approche du soleil ? Philae va-t-il pouvoir se poser et s'accrocher à la comète ? 

Prenez des nouvelles de Rosetta sur le minisite en français lancé par l'ESA. Vous pourrez également y trouver de précieuses informations sur la mission.
A suivre aussi, en anglais, sur le blog dédié : http://blogs.esa.int/rosetta et sur le compte Twitter @ESA_Rosetta 

Pour en savoir plus sur la mission 

Cette vidéo du CNES (Centre national d’études spatiales)  résume la mission et ses objectifs tout en restant très accessible. De nombreuses autres vidéos dédiée à Rosetta dans la vidéothèque du CNES.

La chronologie de la mission Rosetta jointe à cet article vous fera découvrir les prochains épisodes de l'aventure Rosetta ou remonter le temps jusqu'à la genèse de la Mission. 

 

Qu'est-ce qu'une comète ?

la comète Halley
[comete halley]NASA/W. Liller [public domain]

 

"Les comètes sont visibles à l’oeil nu et souvent spectaculaires. On discerne un objet nébuleux souvent doté d’une immense queue lumineuse, qui se déplace d’une nuit à l’autre par rapport aux étoiles.
Leur apparition est soit périodique (la comète de Halley revient tous les 76 ans, celle de Encke tous les 3,3 ans), soit imprévue (comète Hyukatake en 1996). Les comètes sont les vagabondes du Système solaire. Elles sont constituées d‘un noyau dur de quelques kilomètres de diamètre constitué de glace qui emprisonne des roches, de la poussière et du gaz. Un gros Mont-Blanc quant à la taille, un « sorbet cosmique » quant à la structure. On trouve ces noyaux aux confins du système solaire, à des milliers de milliards de kilomètre du Soleil. Ils constituent le réservoir d’Oort (du nom de l’astronome hollandais qui l’a imaginé) et on estime leur nombre à des centaines, voire des milliers de milliards. A cette distance, ces noyaux sont faiblement liés au Soleil et facilement perturbés par les étoiles voisines. Certains peuvent s’échapper dans l’espace intersidéral, d’autres sont précipités vers le soleil dont ils s’approchent le long d’une orbite très elliptique. Ce faisant, le noyau s’échauffe progressivement et libère des molécules et des poussières qui diffusent la lumière solaire pour former une chevelure aussi nommée coma et une queue spectaculaire pouvant atteindre des millions de kilomètres. Notons que la queue est toujours opposée au soleil.

La composition chimique des comètes les date des premiers âges du Système solaire, avant que les planètes ne se forment. Les noyaux cométaires sont des fossiles particulièrement  préservés. Leur étude est d’autant plus intéressante qu’ils ont peut-être influé sur l’évolution de notre planète en y apportant de l’eau et des matières organiques…
La mission Rosetta abordera la comète Churyumov Gerasimenko en 2014 et déposera un module dont la tâche sera d’étudier la structure de ce noyau cométaire et les éléments entrant dans sa composition."

 Les Mots du ciel, Daniel Kunth, préface d’Hubert Reeves, CNRS éditions, 2012