Publié le
08/07/2019
Vidéo
Appartient au dossier :

Comprendre la philosophie des low-tech

Lors de la rencontre « Osez les low-tech ! Pour une innovation sobre et durable », organisée par la Bibliothèque publique d’information en juin 2019, il a été question de la place des low-tech dans la société et de leur capacité à développer la créativité humaine. 
 

Dans son introduction, Philippe Bihouix, ingénieur et auteur d’essais, rappelle que les low-tech sont des « technologies sobres, agiles, résilientes et autonomes »Il les oppose aux technologies high-tech comme celles qui permettent de faire fonctionner des appareils à partir de métaux rares et non renouvelables issus de la croûte terrestre (cobalt, tungstène, cadmium…). Il parle également des « technologies réparatrices » qui permettent de dépolluer l’environnement.

D’un point de vue historique, Philippe Bihouix souligne que « les technologies sont toujours associées à l’idée de progrès humain et de promesse ». Au 18e siècle, Condorcet, précurseur de la théorie de l’innovation, fait du progrès scientifique la base du progrès économique. Au 19e siècle, le chimiste Marcellin Berthelot voit la chimie comme une solution pour éradiquer la faim dans le monde. Dans les années cinquante, le métier de futurologue est inventé avec la croyance que la technologie apporte l’abondance au genre humain.

Pierre-Alain Lévêque, ingénieur au sein du Low-tech Lab, présente différentes initiatives locales de technologies basse consommation en Asie et en Afrique. En 2010, au Bangladesh, il travaille avec son équipe sur un matériau composite à base de fibres naturelles de jute pour remplacer la fibre de verre dans la fabrication des bateaux. À Dakar au Sénégal, il collabore au projet de construction d’une éolienne à partir de matériaux issus d’un pôle de recyclage informel. il cite enfin l'exemple de paysans thaïlandais qui diversifient leurs activités grâce à l’élevage de grillons transformés en protéines animales de substitution. Selon Pierre-Alain Lévêque, il est important de « remettre de l’humain et de l’environnement dans l’innovation et les low-tech ».

 



Rencontre organisée dans le cadre du cycle « Osez la récup'! 2019 »
 

À retrouver dans la WebTV / WebRadio
 

Auteur :
CC BY-NC-SA 4.0