0   Commentaires

Pouvez-vous me donner des références sur la pop culture ?

Ni élitiste ni avant-gardiste, la culture pop a beaucoup été étudiée par les chercheurs des "Cultural studies". Nous vous proposons une sélection d'ouvrages récents dans la lignée de l'école de Francfort et des Cultural studies.
Photographie d'une fresque murale avec Jack Nicholson
By Young Germany  [CC BY 2.0], via Flickr

Ouvrages

Sous-cultures : le sens du style
Dick Hebdige, Éditions Zones, 2012
Ce texte fondateur des "Cultural studies" mêle écriture poétique, enquête de terrain et développements théoriques au service d’un projet atypique : une authentique sociologie du punk, écrite sur le vif, à l’apogée du mouvement, en 1979. Appliquant aux sous-cultures des concepts issus de la linguistique, Hebdige décrit de façon novatrice les conflits sociaux comme des luttes pour l’appropriation et la réinterprétation de signes, dans ce qu’il appelle, à la suite d’Umberto Eco, une "guérilla sémiotique".
À la Bpi, niveau 2, 300.3 HEB

Retromania : comment la culture pop recycle son passé pour s’inventer un futur
Simon Reynolds, Le Mot et le Reste, 2012
Revivals et remakes, culture pop revisitée, mode et musique vintages, retro ou hipster, samples à l’infini, recyclages à gogo et nostalgie écrasante… Il semble que la "rétromania" soit une des caractéristiques principales, si ce n’est le phénomène central, de la pop culture d’aujourd’hui, de la musique en particulier. Ces formes de la nostalgie bloquent-elles le chemin à toute créativité ou bien nous retrouvons-nous nostalgiques précisément parce que notre époque viendrait à manquer d’élan créatif ? 
À la Bpi, niveau 3, 780.65 REY

Let’s talk about love : pourquoi les autres ont-ils si mauvais goût ?
Carl Wilson, Le Mot et le Reste, 2016
À partir de l’album Let’s Talk About Love de Céline Dion, Carl Wilson analyse finement les constructions mentales, sociales, culturelles ou médiatiques qui peuvent nous pousser d’un côté ou de l’autre de la supposée limite entre bon et mauvais goût. De célèbres contributeurs (Nick Hornby, James Franco, Krist Novoselic, Owen Pallett) ajoutent leur grain de sel au débat.
À la Bpi, niveau 3, 780.44 WIL
 
Révolte consommée : le mythe de la contre-culture
Andrew Potter et Joseph Heath, Naïve, 2005
Les auteurs analysent les mouvements culturels contestataires de la société de consommation de ces trente dernières années. Ils montrent comment le capitalisme récupère ces mouvements pour créer de nouveaux marchés. Ils proposent de nouvelles pistes de réflexions sur le rôle de État.
À la Bpi, niveau 3, 301.3 HEA

Taking Popular Music Seriously : Selected Essays
Simon Frith, Ashgate, 2007
Recueil (en anglais) des principales communications du sociologue de la musique Simon Frith sur le mythe de la communauté rock et l'idéologie folk, rock et sexualité, la sensibilité banlieusarde dans le rock et la pop anglaise, Adam Smith et la musique, la notion de mauvaise musique…
À la Bpi, niveau 3, 780.0 FRI

Stratégies occultes pour monter un groupe de rock
Ian Svenonius, Le Diable Vauvert, 2017
Ce livre dresse une histoire populaire du rock, l'impérialisme américain vu par le prisme de la musique. Un mélange détonnant, résultat improbable d'une collaboration entre Noam Chomsky et Howard Zinn.

Revues

Audimat

Audimat veut rendre compte de la situation actuelle de la pop music, et l‘éclairer par son histoire. Il s’agit de recenser ce qui se passe, d‘aller s‘entretenir avec la musique et son évolution, de se plonger méthodiquement dans l‘expérience musicale, et dans ce qu‘elle implique sur le plan des médiations, de l’imaginaire, de la société, de la pensée, de l’affectivité.
À la Bpi, niveau 3, 780.65 AUD
[consulter le site]

La Revue du crieur

La Revue du crieur propose des articles longs et fouillés, signés par des journalistes ou des chercheurs, sur "le monde de la culture, des savoirs et des idées, en France et à l'étranger, dans toute sa diversité - les sciences, la littérature, l'art, le cinéma, le spectacle vivant, etc. - sans exclure ses formes les plus populaires". Elle est co-éditée par les éditions La Découverte et Médiapart.
À la Bpi, niveau 2, 0(44) REV 13
[accéder au site]

Demain les flammes

Jeune revue toulousaine, Demain les flammes cherche à documenter "ce qu’on nomme parfois les contre-cultures, d’autres fois les cultures populaires, ou encore, tout simplement, la culture dans ce qu’elle a de politique" sans s’arrêter aux frontières des époques, des genres et des pays, en privilégiant les formats longs : entretiens, reportages, traductions, bandes dessinées, cahiers photographiques…
[voir le site]


Cordialement,

Eurêkoi - Bibliothèque publique d'information
Captcha: