1   Commentaires
Image
Appartient au dossier :
Publié le

Vivre low-tech 4/5 : le garde-manger

Garde-manger
Garde-manger, photo : Low-tech Lab
Tags :
environnement
Ce garde-manger facile à concevoir est une alternative low-tech au réfrigérateur.
Une low-tech, de l'anglais « low technology » (« basse technologie »), est un système simple et accessible en terme de coût et de savoir-faire qui permet de répondre à un besoin de base : accès à l’eau, à l’énergie, à l’alimentation. C’est aussi une philosophie fondée sur la coopération et sur un mode de vie sobre et durable.​

En marge de la rencontre « Osez les low-tech » organisée par la Bibliothèque publique d'information en juin 2019, l'ingénieur Pierre-Alain Lévêque présente à Balises quelques innovations conçues avec le Low-tech Lab, un projet collaboratif visant à promouvoir les low-technologies, dont il est co-fondateur.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Dans leur habitat, Pierre-Alain Lévêque et le collectif du Low-tech Lab n’ont pas installé de réfrigérateur. Ils conservent les aliments dans ce garde-manger qui ne nécessite aucune énergie :
 
Pour nous, le low-tech est un moyen et pas une fin en soi. C’est une démarche globale. Nous avons donc modifié nos habitudes de consommation. Nous achetons principalement des aliments en vrac et des légumes et nous consommons rapidement les produits frais de notre garde-manger. La plupart des aliments se conservent très bien, voire mieux, dans un environnement frais et sec, c’est le cas des tomates par exemple. Quant aux yaourts et au lait, nous les avons supprimés de notre alimentation.
Sur la photo, on aperçoit une petite fenêtre. C’est un garde-manger extérieur suspendu sur la façade nord de la maison. Il est toujours à l’ombre et permet de conserver des aliments qui ont besoin d’être un peu plus au frais, entre 10 et 15 degrés : certains fruits et légumes, les œufs, le beurre, le fromage.
Saviez-vous que 30 % du gaspillage alimentaire provient des habitations des particuliers et que, bien souvent, le frigo en est la cause ? Lorsqu’on range ses courses dans son frigo, on a tendance à disposer les produits les plus récents sur le devant de l’étagère. Les aliments les plus anciens sont entassés et oubliés dans le fond du frigo, jusqu’à ce qu’ils arrivent à péremption. Or, dans un garde-manger, nous avons une meilleure vision de ce qui est en train de dépérir.
Par ailleurs, le frigo est généralement installé dans la cuisine, la pièce la plus chaude de la maison, parfois même à côté du four. Faire du froid dans une pièce qui produit de la chaleur, c’est un peu contradictoire.

En savoir plus :

Découvrez le projet du Low-tech lab
Assistez à la rencontre sur les low-tech à la Bpi

Auteur :

J'y crois, mais jusqu'à maintenant rien fait à ce sujet. Je suis curieux et intéressé par le sujet.

Ben : 27/06/2019 15:45
Captcha: