Article
Appartient au dossier :

Recommandation maison 2/6 : Promenade chez Frida Kahlo

La forte et émouvante personnalité de Frida Kahlo a imprégné les lieux où elle a vécu. C'est le cas de la Casa Azul, maison natale de la peintre mexicaine devenue un musée qui lui est consacré. Une visite virtuelle permet de le découvrir et de retrouver son univers et beaucoup de ses peintures.
E
n cette longue période de confinement, les équipes de Balises vous proposent chaque semaine une œuvre différente sur le thème de la maison, disponible en ligne et en libre accès.
La Casa Azul vue de l'extérieur avec ses murs bleus
La Casa Azul, Museo Frida Kahlo - par Mike via Flickr [CC BY-SA 2.0]


Au 247 de la Calle Londres, à Coyoacán dans la Banlieue de Mexico, se trouve la Casa Azul, où Frida Khalo est née en 1904.
C’est dans cette maison, construite par son père quelques années avant sa naissance, qu’elle passe une grande partie de sa vie. Elle y peint, lit, écrit... souvent alitée. Frida Kahlo, atteinte de poliomyélite à l'âge de six ans, puis blessée lors d’un accident de bus, a toute sa vie affronté la souffrance, entre autres, grâce à l'art, l'amour et une vitalité extraordinaire. Mais elle a été avant tout une peintre qui a mêlé dans son œuvre sa propre histoire à la réalité sociale et culturelle du Mexique. 

C’est aussi dans cette maison qu’elle a vécu avec son mari Diego Rivera, et là qu’elle a accueilli Léon Trotski en exil, André Breton et sa femme Jacqueline Lamba, qui est restée son amie.

Toute cette histoire imprègne la Casa Azul où cette visite virtuelle permet une promenade, depuis le jardin jalonné de sculptures pré-colombiennes jusque dans la chambre où sont conservées les cendres de Frida Kahlo dans une urne à son effigie. Les pièces sont remplies d’objets colorés et surprenants : vases et statuettes, squelettes en papier mâché et mobilier peint à la main. Parmi les nombreux portraits qui couvrent les murs, on retrouve les dessins et tableaux de Frida Kahlo et Diego Rivera, ainsi qu’une collection d’ex-voto que la peintre collectionnait. On y découvre aussi son atelier, ouvert sur le jardin, où rien ne semble avoir changé.

Pour poursuivre votre visite virtuelle, vous pouvez également explorer l'exposition Faces of Frida sur Google Art & Culture.