0   Commentaires
Publié le

Une saison de chasse en Alaska 2/4 : la première bouchée de bélouga

Une saison de chasse en Alaska : la première bouchée de bélouga
© Zoé Lamazou et Victor Gurrey
Une saison de chasse en Alaska est un webdocumentaire de la réalisatrice Zoé Lamazou et du dessinateur Victor Gurrey, qui suit la route des gisements pétrolifères en Arctique. Navigant de villes en villages, et d'aquarelles en croquis, on y découvre la population Iñupiat, dont le mode de vie traditionnel est menacé par l'exploitation de pétrole offshore programmée par Shell.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

En débarquant dans les villages du Grand Nord, et notamment à Point Hope, nous avons ressenti une forme de résistance au premier abord. Il est assez inhabituel que des visiteurs restent trois mois au-dessus du cercle polaire. La plupart des Blancs qui se rendent dans le Grand Nord alaskien sont des enseignants, des employés de compagnies pétrolières, de travaux publics ou des grands médias pressés. À Point Hope, nous avons vécu dans des conditions très précaires et nous sommes restés près de deux mois, ce qui a sans doute convaincu nos interlocuteurs de la sincérité de notre démarche.

Nous avons cherché un équipage de chasse qui nous laisserait le suivre pour la saison. Parmi les quatorze que compte Point Hope, c’est la famille Killigvuk qui a accepté que nous documentions cette période particulière avec eux. Dès lors, nous avons passé beaucoup de temps dans l’intimité de la maison familiale, où vivent trois générations. Quand les hommes partaient sur la banquise pour chasser, nous n’avions pas toujours l’autorisation de les accompagner. Nous restions donc à la maison, où Sally la mère de famille et Hanna sa belle-fille assuraient l’intendance : la préparation des repas pour l’équipage.

Le jour où Zoé a pris cette photo, l’un des fils Killigvuk, Lazarus, venait de rapporter la peau, la graisse et la viande d’un bélouga chassé le matin même. La première prise de la saison. Les femmes se sont tout de suite mises à préparer une soupe. Lazarus Junior, à peine âgé d’un an, n’avait jamais goûté à cette viande. On peut voir ici sa première bouchée de bélouga. Les mains qui tiennent l’enfant sont celles de Victor. C’est une scène de joie. Cette image montre la transmission et le bonheur de transmettre sa culture (dont la chasse est un élément essentiel). Elle témoigne aussi de la confiance que nous avions acquise dans cette maison.

Zoé Lamazou et Victor Gurrey

En savoir plus :

Le 18 janvier 2018, une projection d'Une saison de chasse en Alaska en Cinéma 2 est menée et commentée par Zoé Lamazou et Victor Gurrey. Elle est accompagnée en musique par Raphaël Treiner, compositeur de la musique originale et par Valère Brisard, guitariste.

 

Captcha: