0   Commentaires
Sélection
Appartient au dossier :

Intelligences artificielles : qu’en dit Internet ?

Une quantité considérable d’informations et de débats sur les intelligences artificielles paraît dans les médias depuis quelques années. Pour vous aider à y voir clair dans ce flux de données, la Bpi organise un cycle de conférences, et Balises vous propose une liste de références sur le sujet.
Sur les intelligences artificielles, tout a été dit ou presque, et il est parfois difficile de se retrouver dans cette masse d’informations. De plus, le traitement de ce sujet technologique en évolution constante devient vite obsolète. Balises vous a donc concocté une liste des meilleures ressources en ligne disponibles en 2018 sur les principales thématiques qui permettent d’aborder la question des intelligences artificielles.

Les glossaires pour tout comprendre

De A comme « algorithme » à V comme « value sensitive design », plusieurs glossaires en ligne permettent de démystifier la terminologie technique employée dans le domaine des intelligences artificielles.
Frenchweb, site dédié aux entrepreneurs du web, propose un glossaire simple, clair et attrayant de 12 termes-clés à connaître pour comprendre les I.A..
L’institut Mines-Télécom (IMT) propose de son côté une liste de 25 termes, avec des définitions très courtes et qui renvoient aux expressions anglophones couramment employées dans le domaine des I.A..
Enfin, le Journal du Net met à disposition un glossaire contenant 31 définitions simples et complètes.

Quelques chronologies pour remettre le sujet en perspective

La chronologie très synthétique de Radio Canada présente l'évolution des domaines d'application des I.A. entre 1950 et 2016.
Dans une riche chronologie qui va de 1920 à 2016, Télérama entremêle de son côté découvertes technologiques et œuvres de fiction (principalement des films) sur les intelligences artificielles.
Tom's hardware, site dédié à l'actualité numérique, publie une chronologie techniquement plus pointue en trente dates-clés, de l'antiquité à 2016.
L'Institut national des sciences appliquées de Rennes, qui forme les futurs ingénieurs, propose une chronologie thématique sur les applications militaires des I.A. jusqu'en 2014.
Et pour rappel, Futura-sciences, portail dédié à la découverte scientifique, publie une histoire de la robotique, de l’Antiquité à 2018.
Un réseau de neurones
GDJ pour Pixabay

Les débats qui font rage

La législation
Les intelligences artificielles s'appliquent dans une multiplicité de champs, et leur usage ne peut donc être cadré par une seule loi.
L'Usine digitale rappelle d'abord que les fondements juridiques encadrant les intelligences artificielles existent déjà dans de nombreux domaines du droit (consommation, responsabilité civile, propriété intellectuelle...).
En Europe, l'actualité des I.A. en 2018 concerne principalement trois sujets :
- la mise en place du nouveau règlement général sur la protection des données (R.G.P.D.) depuis le 25 mai 2018. Le site de la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) publie une synthèse des changements que ce règlement européen provoque.
- le rapport du député et mathématicien Cédric Villani, publié le 29 mars 2018 et intitulé "Donner un sens à l'intelligence artificielle" analyse les positions de la France sur les I.A. et émet des recommandations pour les développer d'un point de vue éthique, scientifique et commercial.
- en réaction au rapport Villani et à la suite d'autres plans gouvernementaux comme France Intelligence artificielle (mars 2017), un plan d'1,5 milliards d'euros pour faire de la France un leader de la recherche et du commerce en matière d'intelligences artificielles est annoncé le 30 mars 2018

Les questions éthiques
Les intelligences artificielles soulèvent de nombreuses questions éthiques, principalement liées au manque de transparence dans leur utilisation (le problème des "boîtes noires"), et à leur paramétrage qui les conduisent à reproduire les stéréotypes et les préjugés humains au sein d'analyses considérées comme objectives.
Le développement des intelligences artificielles permet également d'imaginer une humanité augmentée de manière électronique, pour laquelle les handicaps, le vieillissement ou la mort disparaîtraient. C'est ce que défendent les partisans du transhumanisme. D'autres points de vue dénoncent les effets néfastes d'une telle conception philosophique de l'homme, et affirment que le transhumanisme est une imposture ne prenant pas en compte la plasticité cérébrale singulière de chaque individu.
 
L’avenir de l'économie
Les intelligences artificielles bouleversent le monde du travail, en accélérant les phénomènes d'automatisation et de robotisation, et en redistribuant les emplois et les compétences laissées aux hommes, comme l'explique le rapport de France Stratégie.
Elles risquent également de conduire à une marchandisation intégrale de notre vie, à l'aide d'objets connectés à même de nous suggérer des produits de manière ciblée et permanente ; c'est la "siliconisation du monde", qu'évoque La Tribune.

À voir et à lire

Les-docus.com, annuaire en ligne de documentaires en streaming, propose six films qui explorent les intelligences artificielles en évoquant des personnalités comme John von Neumann, des secteurs de pointe comme l'armée, ou des domaines particuliers comme les robots de service.
Humanoides.fr, la version numérique du bimestriel H+ Magazine consacré à la robotique, aux drones et aux intelligences artificielles, présente quatre documentaires sur le transhumanisme, l'approche japonaise de la robotique, son utilisation sur le site radioactif de Fukushima, et les relations humains-robots.
Le catalogue de Netflix contient lui aussi plusieurs documentaires sur les intelligences artificielles, tels qu’Alphago, sur le programme informatique meilleur joueur de Go au monde, ou encore Lo and Behold, film de Werner Herzog sur le développement d'Internet.

Enfin, SensCritique propose une bibliographie de 18 romans classiques sur les robots.
Captcha: